En 2019, Israël a accordé la citoyenneté à 1.200 Palestiniens de Jérusalem, un record

0
29

Israël a accordé l’année dernière la citoyenneté à 1.200 Palestiniens résidents dans la partie orientale de Jérusalem, un record, selon les chiffres du gouvernement.

Il s’agit d’un chiffre trois fois plus élevé qu’en 2018 tandis que le nombre de demandes de citoyenneté refusées – également environ 1.200 – a également atteint un niveau sans précédent.

Ce record est notamment dû à une décision de la Cour suprême l’année dernière qui a critiqué l’inefficacité du système de demande de citoyenneté et avait demandé au gouvernement israélien d’accélérer la procédure.

Depuis 1967, date à laquelle Israël a annexé la partie orientale de Jérusalem suite à la guerre des Six jours, l’Etat hébreu a progressé lentement dans l’octroi de la citoyenneté aux Arabes vivant dans cette zone.

La police et les inspecteurs municipaux de Jérusalem ont retiré début janvier un drapeau palestinien géant qui était accroché au-dessus d’un mur de la Vieille ville de Jérusalem.

Le drapeau, sur lequel figuraient les visages de l’ex-dirigeant palestinien Yasser Arafat et du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, a été placé par un inconnu sur le mur près de la porte de Damas mercredi après-midi.

Le maire de Jérusalem, Moché Lion, a dénoncé cet acte qui, selon lui, remet en cause « le contrôle israélien de la ville ».

Source www.i24news.tv

LIRE  USA: B. Sanders prêt à réduire l'aide américaine à Israël pour faire pression sur le gouvernement

Aucun commentaires

Laisser un commentaire