En faveur de la grâce pour Netaniahou !

0
200
Supporters of Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu show their support outside the Likud headquarters in Tel Aviv, following the announcement by Attorney General Avichai Mandelblit where he announcied his decision that PM Netanyahu will stand trial for bribery, fraud and breach of trust in three different corruption cases, dubbed by police Case 1000, Case 2000 and Case 4000. November 21, 2019. Photo by Tomer Neuberg/FLASH90 *** Local Caption *** äôâðä øàù äîîùìä áðéîéï ðúðéäå äôâðú ùîàì îåì îöåãú æàá

L’une des initiatives intéressantes qui se fait jour autour des dossiers lancés contre Netaniahou est celle de proposer que le Président Rivlin gracie le Premier Ministre, et le tour est joué !

Surprenant, n’est-ce pas ? Comment peut-on envisager une telle issue ? Mais non, même des gens de  Gauche, pourtant tellement opposés à Netaniahou, acceptent une telle idée. Encore plus surprenant…

L’explication est la suivante (rapportée par le Yated du 6 décembre dernier) : c’est la seule manière d’échapper à la poisse qui envenime l’atmosphère politique locale ! Comme on le sait, il est question d’amener 333 témoins à charge contre le Premier ministre : imaginons-nous le tohu-vabohu que cela va provoquer ! Des témoins pour, des témoins contre, des injures et des diffamations ! Les nuages noirs vont s’accumuler au dessus de nos têtes, bien plus encore qu’au dessus de Los Angeles.

Il ne faut pas se faire d’illusion : un tel procès, mené à Jérusalem, sera suivi sur la place publique de manière la plus large possible, et rendra l’atmosphère locale irrespirable ! De plus, il sera sans doute conseillé de faire appel à des juges âgés au plus de 20 ans, car ils ne pourront pas terminer tout cela, avec 333 témoins, avant de longues années, à l’âge de la retraite, et encore…

Les scissions dans la société ne feront qu’augmenter, et risque même d’entrainer des bagarres entre les gens.

De plus, justement les personnes proches de la Gauche et du procureur de la République préfèreraient eux aussi que le dossier se termine de la sorte, car, finalement, tout cela coûte très très cher au niveau de la respectabilité du procureur, qui a perdu énormément de prestige et de respectabilité aux yeux du public depuis quelques temps, du fait de cette affaire (3% du public qui lui accorde encore confiance !).

LIRE  «Rien à cacher» ? L'Arabie saoudite dément la visite secrète du prince héritier en Israël

De la sorte un avis commun vise à donner la préférence à une grâce, et que l’on enterre ce dossier, ces dossiers collants !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire