En résumé, que veut le « nouveau » gouvernement ?

5
280

L’un des députés orthodoxes a dit : quand on fait les comptes, toutes les mesures proposées par les divers groupes politiques devant former le futur gouvernement tournent autour d’un point, celui de dévaster tout ce qui a été mis en place dans le passé dans le domaine religieux ! La place de la Halakha, celle de la Rabbanouth, celle de la cacherouth, celle du Chabbath au niveau des fermetures de magasins et de la circulation des moyens de transport publics, celle des exigences au niveau du mariage et donc de la filiation des gens, sans oublier les menaces immenses concernant le financement des institutions religieuses et des familles orthodoxes.

Pourquoi ? Parce que, dans le fond, les différences idéologiques et autres entre ces groupes sont telles, qu’ils ne peuvent pas s’entendre sur un autre point ! Il leur restait donc ces domaines… sur lesquels ils sont d’accord d’une manière parfaite (et il faut croire que c’est le cas de Yemina et de Tikva ‘hadacha également, hélas !). Et là, cela fait mal !

La communauté orthodoxe prie intensément pour que ce danger passe, et que ce gouvernement indigne ne parvienne pas à se former, avec l’aide de D’ !

 

LIRE  Tragédie: une mariée décède alors qu'elle se préparait pour ses chéva' berakhoth !

5 Commentaires

  1. Il y a de l’exagération dans votre commentaire au propos du nouveau gouvernement.
    Il est grand temps de procéder légalement à la séparation de la religion de l’état et de rejoindre la plupart des états démocratiques de ce monde. Toute en respectant la place du »clergé » dans l’état. Préservant le statut quo.
    Il est impératif une fois pour toutes de reléguer les religions à leurs places: dans les lieus de culte.
    Finis les pressions et les budgets de coalition.
    Bien à vous

    • Extraordinaire ! Et c’est pour cela que l’on va détruire le monde de la Tora dans le pays ?
      Et, surtout, pour arriver à un gouvernement qui ne cesse, déjà, de voler littéralement la caisse publique pour attribuer 50 MILLIARDS de shékels aux… ARABES ! Sans parler du fait que celui qui en sera responsable a, contre lui, nombre de dossiers lourds et sérieux dans les tribunaux…

  2. Eh ben mR Ygal votre réaction est vraiment bête et irréfléchi
    C est vrai que ce nouveau gouvernement est anti religieux
    Ce que vous n avez pas compris c est que Israël est un pays pour les juifs et être juif c est une religion
    Donc l un ne va pas sans l autre si vous voulez un pays laïque aller dans un autre pays et pour ce que vous donner aux religieux sachez qu ils n attendent rien de vous c est tellement ridicule ce qu état leur donner ( rien que pour l éducation le budget de l éducation ne leur est même pas attribuer car ils mettent leurs enfants dans des écoles religieuses qui ne sont même pas subventionnées par l état ou très peu) alors que pour les arabes israéliens ils leur donne des bourses à tout va ( aller faire un tour dans les universités) c est une honte de la façon dont vous parlez et surtout de ce que vous pensez

  3. Peut-être que la cohabitation des religieux et des « laïcs » n’est pas idéale et que le rejet des uns par rapport aux autres est la vraie cause de cette volonté de se défaire des bases religieuses du pays ; les invectives permanentes et les revendications des partis religieux sans contrepartie civique peuvent expliquer ce rejet ; à méditer ; une remise en cause serait-elle salutaire ?

    • Non, certainement pas, il s’agit d’une démarche historique qui existe depuis au moins deux siècles, depuis le départ de la Haskala, mais les fondateurs de l’Etat moderne ont eu l’intelligence de proposer une formule de « statu quo » permettant de vivre ensemble. Jusqu’à présent, plus ou moins, cela a tenu bon. Viennent maintenant tous les groupes anti-orthodoxes et tentent de tout remettre en question, avec, comme parapluie, deux groupes politiques traitres qui se présentaient comme religieux et qui ont obtenu des voix de cette source (et ils les ont perdues, définitivement). Nous pensons qu’il n’y a aucune raison de remettre ces accords de base en question, et nous allons lutter pour faire tomber ce gouvernement dangereux et scandaleux le plus vite possible, pour revenir à la situation d’avant, quand un grand parti politique tel que le Likoud savait très bien vivre sur ce mode de fonctionnement.

Laisser un commentaire