Enfin le tribunal intervient ! A Ra’anana, pour assurer le sommeil des voisins

0
82

Enfin le tribunal intervient ! Combien les voisins peuvent-ils souffrir ? Que l’on fasse du bruit, cela dérange où que cela soit. Et même à proximité du domicile du Premier ministre, il faut limiter les dégâts. Le droit à manifester n’est pas non plus un droit illimité. On peut l’employer, mais il faut savoir respecter la distance. Et, bien entendu, il y a des jours où cela est permis, d’autres que non ; des heures licites, quand commencer et quand y mettre une fin, ce qui est fixé par le tribunal. Les voisins souffrent, il faut en tenir compte.

Yated Nééman, 29 juin, Yits’hak Roth

Toutefois, il y a des voisins, et il y en a d’autres. De même, il y a des manifestations, et il y en a d’autres, aux règles différentes. Si le voisin est Netanihou, et l’immeuble est celui situé re’hov Balfour, il n’y a aucune limite. On peut venir avec des tambours et tout instrument de musique. On peut faire tout le bruit que l’on veut durant le Chabbath, et perdurer après ce jour de repos jusqu’à des heures impensables. Des milliers de gens peuvent manifester et arriver quand ils veulent, de la manière qu’ils trouvent bonne, et faire souffrir les voisins, quand bien même l’occupant lui-même se trouve à Césarée.

Mais si l’habitant réside à Ra’anana et s’appelle Naftali Bennet, oh que c’est différent, qu’il y a des limitations en tout genre. Il y a des heures permises, et évidemment pas à proximité de sa maison, les manifestants doivent s’écarter de manière correcte, et s’ils insistent pour s’approcher de la maison, alors cela ne peut être que cinq personnes à la fois – avec possibilité de rotation. Du bruit plus que la normale ? Ceci est intedit à n’importe quelle heure de la journée, car M. Bennet et sa famille ont besoin de faire la sieste et de dormir la nuit, et il est interdit de les en empêcher. Les voisins ? Ils ont la chance de ne pas habiter à Balfour, mais à Tsifman, Raboutski, Mapou et Na’hchon, des rues tranquilles à Ra’anana.

LIRE  [VIDEO] Le mikvé médiéval de Strasbourg ouvert aux visites cet été tous les dimanches

Personne n’ouvre le bec contre l’atteinte dramatique de la démocratie et du droit à la manifestation !

Mais bon, là, c’est contre Bennet, c’est autre chose…

Aucun commentaires

Laisser un commentaire