Et si Yemina se rangeait et accepte de former un gouvernement sous Netaniahou ?

0
34

Quelques heures après l’annonce de la décision (enfin, à peu près claire) d’Orbach de quitter Yemina, au milieu d’une forte pression de la droite pour envisager de rejoindre Netanyahu à la Knesset actuelle, un sondage par SMS anonyme a été envoyé la nuit dernière aux partisans de Bennett pour examiner le soutien à une possibilité de rejoindre Netaniahou. Selon les informations, il s’agissait d’un sondage distribué par… Naftali Bennett lui-même • Il nie.

L’actuel Premier ministre Naftali Bennett a-t-il déjà compris que la coalition qu’il a formée avec l’extrême gauche et les Arabes est sur le point de se désagréger et qu’il envisage de rejoindre un gouvernement de droite sous l’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahou ?

Tal Shalev dévoile aujourd’hui (mardi) sur Walla! ce que Bennett aurait fait effectuer un sondage par SMS anonyme examinant le soutien à son parti en désintégration, Yemina, au cas où il rejoindrait un gouvernement dirigé par le Likud dans l’actuelle Knesset.

Le sondage a été distribué à partir d’un numéro anonyme mais Walla a appris qu’il était distribué de plein droit à des dizaines de milliers de partisans inscrits dans la base de données du parti. Selon les sources, il indique que Bennett « envisage sérieusement la possibilité ».

La droite nie qu’il s’agisse d’un sondage en leur nom ou au nom de Bennett et a déclaré en réponse qu’il s’agissait d’un « mensonge complet. Le gouvernement continue ainsi de conduire le pays vers la prospérité et la sécurité économiques ».

LIRE  Carrefour va t-il contribuer à l’amélioration du coût de la vie en Israël?

Aucun commentaires

Laisser un commentaire