Eva Sandler a perdu son époux et deux fils lors d’un attentat terroriste en France – et a donné naissance à une fille

0
66

Il y a neuf ans, le mari d’Eva Sandler – le regretté rav Yonathan Sandler et deux de ses enfants, Arié et Gabriel – ont été tués dans une attaque terroriste contre l’école juive Otsar haTora à Toulouse, en France. Elle vient de mettre au monde une fille à Jérusalem, qui a été nommée « Shira Odelia Fanny »

Ynet – Itamar Eichner

Il y a neuf ans, une fusillade a terrifié la ville de Toulouse en France, lorsqu’un terroriste sur un scooter a ouvert le feu devant l’école Otzar HaTorah alors que des élèves descendaient du bus et entraient dans l’école. Quatre personnes ont été tuées dans l’attaque – dont trois enfants. Eva Sandler, 37 ans, a perdu son mari, le rav Yonatan Sandler, et deux de ses trois enfants, Arie et Gabriel, âgés de trois et six ans. Depuis, remariée, elle a donné naissance à un autre fils et aujourd’hui (mardi) elle a une fille à Jérusalem et son nom est « Shira Odelia Fanny ».

Le député français Meir Habib, qui accompagne la famille depuis la catastrophe, a déclaré: « Eva est un exemple d’amour, de foi et de noblesse. Toute ma vie je me souviendrai du vol de Paris à Tel Aviv pour enterrer les victimes de l’attentat de Toulouse en Israël. »
Habib a ajouté: « J’ai ensuite accompagné Eva et Liora, les survivantes de ce massacre. Depuis, elles font partie de ma famille. Aujourd’hui, une nouvelle vie commence. C’est la victoire du bien sur le mal. Les valeurs de l’humanisme et le judaïsme est victorieux contre les ténèbres de l’islam radical. Je lui souhaite bonne chance, à la petite Liora et à toute sa famille.  »

LIRE  USA: la Chambre des représentants approuve la loi "Taylor Force Act"

La fusillade à l’école a eu lieu le 19 mars 2012 à 8 h 10, heure d’ouverture de l’école, et a été réalisée à l’aide de deux armes, dont une automatique. « Le tireur a tiré sur tout ce qui se trouvait devant lui, enfants et adultes », a déclaré le procureur général français de l’époque, Michel Valle. « Il a chassé les enfants à l’école. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire