France : interdiction aux personnes non vaccinées de se rendre dans des endroits publics

0
63

Le Parlement français a approuvé une loi interdisant aux personnes non vaccinées d’entrer dans les restaurants, les complexes sportifs, les sites touristiques et les trains. Le président Macron fait face à des critiques mais n’a pas l’intention de se plier.

Be’hadré ‘Harédim – Yanki Farber

Le parlement français a approuvé une loi interdisant aux personnes non vaccinées d’entrer dans les restaurants, les zones sportives, les sites touristiques et les voyages en train, et le président Emmanuel Macron fait face à des critiques selon lesquelles la nouvelle loi sur les vaccins est excessive, mais n’a pas l’intention d’abandonner.

Jusqu’à présent, une carte verte en France était requise pour entrer dans la plupart des sites publics à travers le pays, mais les personnes non vaccinées ont été autorisées à entrer si elles ont montré un test négatif récent ou une preuve de rétablissement.

Mais la nouvelle loi, qui s’applique à toute personne âgée de 16 ans et plus, exige une vaccination complète et élimine la possibilité de test, et empêche en fait l’entrée des non vaccinés en ces endroits.

Il y a quelques exceptions pour ceux qui se sont récemment remis de Corona, mais la loi, qui entrera en vigueur d’ici la fin de la semaine, impose également des amendes plus lourdes sur les faux certificats et exigera des contrôles d’identité pour prévenir la fraude.

La loi n’a pas été bien accueillie, c’est le moins qu’on puisse dire, par les militants du vaccin et les groupes d’extrême droite et d’extrême gauche, mais a été soutenue par un gouvernement majoritaire au parlement. Une nouvelle fermeture, ou des restrictions supplémentaires, nuiraient aux chances de Macron d’être réélu lors de l’élection présidentielle du 10 avril.

LIRE  Antisémitisme : Édouard Philippe parle d'actes qui "ne tombent pas du ciel"

Plus de 76% des lits de soins intensifs en France sont occupés par des patients Corona, la plupart non vaccinés, et environ 200 personnes meurent chaque jour du virus. La dirigeante d’extrême droite Marin Le Pen a écrit hier sur Twitter que si elle était élue, elle « supprimerait cette mesure inutile et draconienne », faisant référence à la nouvelle législation.

Dans une interview au journal La Parisienne, Macron a déclaré qu’il appelait tout le monde en France à se faire vacciner, qualifiant les personnes non vaccinées d' »irresponsables ».

Aucun commentaires

Laisser un commentaire