France : les synagogues rouvriront Chabbath !

1
305

Image : la feuille permettant de se rendre à la synagogue

Bonne nouvelle pour les Juifs de France : le gouvernement a confirmé que malgré la quarantaine actuelle du pays, les Juifs pourront quitter la maison et se rendre à la synagogue sous des restrictions fixées en coopération avec le Grand rabbin rabbi Chaim Corsia, premier vice-président de la Conférence rabbinique européenne.

Le président français Emmanuel Macron a annoncé la semaine dernière qu’il y avait une baisse de la morbidité en France et que le gouvernement était en train de formuler une stratégie pour sortir de la quarantaine en trois étapes jusqu’au 15 décembre.

L’assistant spécial du Grand rabbin de France, le rabbin Moshe Levin, rabbin de la gendarmerie française, affirme que « le » geste « des autorités françaises, d’ouvrir les synagogues samedi, s’inscrit dans le cadre de la volonté d’ouvrir les églises dimanche pour les prochaines fêtes chrétiennes. Ce qui prouve cette compréhension est le fait que les synagogues ne seront ouvertes que le Chabbath matin et pas déjà lors de la prière du soir. »

Comme mentionné, les synagogues de France pourront ouvrir dès Chabbath matin – après des mois où elles ont été fermées par les autorités. Désormais, il est autorisé à ouvrir mais sous des restrictions fixées en coordination avec le Grand rabbin de France et les représentants des autorités.

Voici les instructions données nous concernant :

• Jusqu’à 30 personnes seront autorisées à prier au même endroit.

• Tout le monde devra porter un masque tout au long de la prière, utiliser de l’alcool pour les mains et prier avec les fenêtres ouvertes.

LIRE  Poker menteur au Liban

• Le rabbin Levin dit que les Juifs ont décidé que jusqu’à l’âge de 11 ans – les enfants ne pourraient pas venir à la synagogue

• Il est recommandé qu’un médecin soit disponible à n’importe quel minian.

• Deux sièges vides à côté de chaque fidèle.

• Tout le monde doit s’inscrire avant le Chabbat pour la prière.

• S’il y a plus de 30 personnes, il est obligatoire de partager le minian.

• Les dirigeants communautaires devraient recommander aux personnes âgées ou handicapées de ne pas venir prier (le rabbin Levin souligne qu’il ne s’agit pas simplement d’une recommandation).

• Le kiddouch et les repas seront complètement interdits.

Selon le rabbin Levin, « l’une des décisions des autorités a été que parce qu’il est interdit de quitter la maison en France, tout Juif qui part doit porter une note confirmant son départ ».

« Parce qu’il y a un problème de porter pendant le Chabbat », ajoute le rabbin Levin, « les rabbins en France ont trouvé une solution créative et ont lié un fil spécial avec les clés de la maison, de sorte que si la police voulait voir la note, les Juifs pourraient la montrer sans violer l’interdiction de porter. Pour attacher un fil sur le corps on utilisera une sorte de ceinture ».

1 Commentaire

Laisser un commentaire