Gantz et Nissenkern: des centaines de logements en Judée-Samarie peuvent être aménagés

0
75
View of the jewish settlement of Karmei Tzur, in the West Bank, February 10, 2016. Photo by Gershon Elinson/Flash90 *** Local Caption *** ëøîé öåø éäåãé äúðçìåú ëðéñä îúðçì îúðçìéí âåù òöéåï

La situation doit être grave, si Gantz et Nissenkern sont allés rencontrer divers responsables juridiques et administratifs, après la décision récente et scandaleuse de la haute cour de justice : ils ont prouvé qu’il était possible d’apporter des solutions juridiques à 1200 logements (sur 2000) sans la loi annulée par la haute cour…

Ynet

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a rencontré vendredi le ministre de la Justice Avi Nissenkern et le ministre des Affaires civiles et sociales du ministère de la Défense Michael Biton pour discuter de la légitimité d’une série de logements en Judée-Samarie. Le procureur général Avihai Mandelblit était également présent ainsi que Ghassan Alian, l’officier exécutif du commandement central de Tsahal, général de brigade de rang, un druze.

La loi en effet autorise de régir de tels dossiers par la « réglementation du marché » et sans nécessiter de réglementation législative innovante, et annulable.

Entre autres choses, la conversation a également porté sur les conséquences de l’abrogation de la loi sur la réglementation et les possibilités juridiques découlant de la décision. Gantz et Nissenkorn ont déclaré que l’audience portait sur les moyens de mettre en place des logements pour lesquels l’État a accordé un permis de construire, mais il a été découvert plus tard qu’ils se trouvaient sur des terres palestiniennes. Le ministre de la Défense a demandé de former une équipe conjointe avec le ministère de la Justice et l’administration civile pour formuler des solutions à de tels cas.

À droite, la critique des conclusions de la réunion a été critiquée, et l’organisation « Im tirtsou » a fait valoir que c’était la manière de Gantz d’enterrer la loi sur la réglementation.

LIRE  Décès du père du Grand rabbin de France, M. André Korsia

Aucun commentaires

Laisser un commentaire