Gantz se radicalise à l’approche des élections

0
77

À l’approche de la date des élections, les attaques de Benny Gantz contre les partis orthodoxes s’intensifient et se multiplient. Il y ajoute ce soir une attaque brutale contre le Grand rabbin sefarade, le rav Yit’hak Yossef, critiquant sa déclaration du mois précédent contre les immigrants russes en Israël.

Lors d’une conférence tenue ce soir, Gantz a déclaré aux russophones à Tel Aviv qu’il ressentait de la honte de la manière dont l’Etat considérait les Russes venus dans le pays (70% d’entre eux ne sont pas juifs).

Selon Gantz, « Israël est un État juif mais n’est pas un État religieux. Des centaines de milliers d’Israéliens russophones sont des citoyens dont le judaïsme n’est pas reconnu par le rabbinat, et bien qu’ils soient censés apporter leur part à la vie du pays, ils ne bénéficient pas des mêmes droits. Nous assistons à d’innombrables cas de traitement discriminatoire. Des enquêtes humiliantes et insultantes sur leurs origines juives. J’ai l’intention de mettre un terme à ce phénomène. « 

Il a ensuite promis: « En tant que Premier ministre, je casserai la formule de mariage religieux afin que chacun puisse se marier avec qui il veut et recevoir des droits égaux indépendamment de l’establishment rabbinique ». Gantz a promis au public russe : « J’ai l’intention de le faire pour chaque conseil municipal et de voir que le processus soit ouvert et tolérant ». Il se promet également de permettre aux autorités locales de décider d’elles-mêmes de ce que feront leurs villes dans le domaine des services publics de transport le Chabbath.

En outre, Gantz a fini par repousser définitivement les partis orthodoxes, en disant: « [Le rav] Litzman est un ministre de la Santé qui a échoué dans son travail, nous allons donc prendre pour nous ce ministère. »

LIRE  L'incroyable histoire des Juifs marocains en Amazonie

Autrement dit, Gantz s’engage dans une voie claire et définie, anti-religieuse, annonçant qu’il allait réduire le Chabbath à néant sur la place publique et renoncer au respect du statuquo dans le domaine tellement important des mariages. Avis aux amateurs.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire