Grâce aux manifestations de Tel-Aviv : un grand réveil et une grande soif de judaïsme

0
316

Une « petite » idée a provoqué un grand réveil dans la ville de Tel-Aviv, à la veille de Pessa’h ! Des millions de personnes, en Israël et dans le monde, ont été exposées à la campagne surprenante de ‘Habad pour renforcer « Kimkha DePis’ha » et unir le peuple juif.

Be’hadré ‘Harédim – Yanky Farber

Le Beth ‘Habad central de Tel-Aviv résume avec une grande satisfaction l’activité de Pessa’h dans la ville, avec un grand réveil parmi les habitants de la ville. Tout a commencé suite à une « petite » idée visant à renforcer la campagne de partenariat pour le « Kim’ha DePis’ha » organisé chaque année dans la ville.

Au centre Habad de Tel-Aviv, comme chaque année, il fallait emballer les cartons d’épicerie à distribuer aux nécessiteux, mais cette année le travail a été plus difficile, en raison des énormes embouteillages dans la ville dus aux nombreuses manifestations. Le responsable de ‘Habad a eu une idée : profiter des manifestations pour aider à l’emballage.

Les préparatifs se sont concentrés sur le centre de la place animée « Habima » au cœur de la ville, et de nombreux manifestants ont retroussé leurs manches et se sont portés volontaires pour aider. Les images des manifestants de toutes les nuances de l’arc-en-ciel travaillant main dans la main, avec les émissaires du Rabbi, dans les mitsvoth de charité et d’aide à autrui, a étonné et ému des millions de personnes en Israël et dans le monde.

« Des journalistes de nombreux médias nous ont approchés pour parler de ce phénomène fédérateur », a déclaré l’émissaire du rabbi à Tel-Aviv, le rav Yossef Gerlitzky, « au milieu de tout le chaos, une autre image s’est soudainement dressée, montrant comment un acte de bonté, en veille de Pessa’h, amène toutes les parties de la nation à s’unir. De nombreux habitants nous ont contactés, suite à la publication de cela, et ont demandé à entendre parler de Pessa’h. Nous avons senti qu’il y avait soudainement une soif plus grande que d’habitude pour le judaïsme – exactement la à l’opposé de ce que les médias essaient de dépeindre. »

Le rav Gerlitzky a su profiter de ces moments, pour amplifier le message d’encouragement et pour raconter l’idée derrière l’initiative. « En ces jours de polarisation et de division dans la nation », a déclaré le rav Gerlitzky, « tout le monde comprend que les messagers du rabbi sont la solution, ce sont eux qui se consacrent toujours, et surtout aujourd’hui, à l’unification de la nation. Et la meilleure façon d’unir le peuple est autour de la mitsva de bonté et de l’altruisme. Après tout, il a déjà été dit que grande est la justice qui hâte la rédemption. »

Au cours du mois, plus de 50 centre ‘Habad ont fonctionné dans la ville, sans interruption. Les messagers ont distribué des matsoth, organisé des seder publics et distribué des documents d’information sur Pessa’h et sa signification profonde.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire