Le Grand rabbinat condamne l’utilisation d’un haut-parleur « du Chabbath » dans un hôtel durant Pessa’h

0
3629

Certains instituts de « recherche en Halakha » en sont arrivés à permettre un haut-parleur du Chabbath, basé sur diverses astuces hilkhatiques. Cependant, ce genre d’innovations n’ont pas obtenu l’accord des grands décisionnaires de notre époque, et ils restent interdits, même si, parfois, les idées proposées paraissent ingénieuses. La loi juive a ses règles, et, de plus, les grandes autorités rabbiniques savent prendre la responsabilité de la génération, et distinguer ce qui est permis de ce qui ne l’est pas. La Rabbanouth harachith a ainsi été informée qu’un des hôtels de Jérusalem s’est permis d’utiliser un haut-parleur fonctionnant selon un mode permissif, et s’est opposée de manière très virulente à cette dérive, incompatible avec ses propres directives. Elle a condamné cet écart en y voyant une profanation du Chabbath à part entière.

LIRE  Une visite exceptionnelle du Comité des rabbins européens en… Tunisie

Aucun commentaires

Laisser un commentaire