La guerre est lancée ! (entre le ministre de la Défense et la cour suprême)

0
541

Il se peut que cette fois-ci la cour suprême a fait une erreur stratégique des plus graves, voire des plus fatales ! Le ministre de la Défense s’est opposé avec une grande véhémence à autoriser des Palestiniens à prendre part à la fête de l’indépendance d’Israël : certains d’entre eux, a-t-on déclaré dans ce ministère, ont des proches qui se sont fait tuer dans des attaques terroristes, de sorte que la participation de personnes de cet ordre, ou appartenant à de tels groupes, représente un danger pour la sécurité publique.

Mais la cour suprême, qui a été sollicitée à cet égard, a critiqué la position de M. Liebermann et a… autorisé leur présence ! « Les raisons présentées par le ministère de la Défense ne sont pas convaincantes »…

Il y a fort à craindre, pour cette instance, qu’une telle intervention soit déplacée et risque de lui coûter (enfin) fort cher, alors que la question de la « hitgabrouth », d’une loi accordant à la Knesset le pouvoir de repousser les décisions et les remarques de la cour suprême au profit des décisions des députés élus démocratiquement, va être discutée sous peu dans l’enceinte du parlement local.

Désolé, mais on ne commence pas avec le sieur Liebermann ! Ce n’est pas pour rien qu’il est ministre de la Défense : il sait parfaitement bien se défendre…

 

 

LIRE  Frappe israélienne près de Homs

Aucun commentaires

Laisser un commentaire