Hidalgo favorable au désarmement nucléaire d’Israël !

1
312

La Maire de Paris et candidate socialiste à l’élection présidentielle, Anne Hidalgo, si prompte à clamer pour les beaux yeux des responsables communautaires juifs que la sécurité d’Israël est non négociable, a signé il y a deux ans et demi un texte en faveur de l’interdiction de la dissuasion nucléaire, qui vise notamment l’arsenal nucléaire israélien, révèle le journal L’Opinion.

Ce texte est un appel lancé par une association internationale, l’ICAN (acronyme anglais de Action internationale pour l’abolition de l’arme nucléaire), lauréate du Prix Nobel de la Paix 2017.

« Nous soutenons le traité sur l’interdiction des armes atomiques et appelons notre gouvernement à y adhérer, dit ce fameux appel signé par la Maire de Paris. Une convention internationale non ratifiée par les 9 puissances nucléaires », dont Israël.

Régulièrement les pays arabes hostiles à Israël œuvre dans les instances de l’ONU pour contraindre l’Etat juif à adhérer au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP). Israël combat activement ces démarches.

Israël n’a jamais ni confirmé, ni démenti détenir l’arme atomique. Selon des experts militaires l’État hébreu disposerait de 150 à 300 têtes nucléaires et toutes les capacités balistiques nécessaires.

En 2013, Israël avait accepté un contrôle par l’AIEA de sa centrale nucléaire de Soreq. Une opération transparence réussie selon l’organisme de contrôle qui a jugé la centrale de Soreq comme sûre.

La Rédaction Le Monde Juif .info – Illustration : Nziv

LIRE  Recrudescence d'actes antisémites dans le nord de l'Italie

1 Commentaire

Laisser un commentaire