Il n’y a pas lieu de ne pas faire une mila !

0
602

Ce mardi matin (30 juin 2020) parait dans le Yated Nééman une lettre de rav Acher Weiss, l’un des décisionnaires de la ville de Jérusalem.

Elle concerne le public en France.

« En ce qui concerne ce qui a été rendu public en mon nom, à savoir une instruction destinée aux rabbanim de France, selon laquelle il faudrait ne pas appliquer l’obligation de circoncire les enfants du fait de l’épidémie de corona, il a déjà été rendu public que les autorités en France ne l’ont pas exigé, et qu’il est totalement exclu que l’on se conduise de la sorte dans notre peuple ! J’ai déjà dit aux mohalim de France, d’Amérique, d’Amériqque du Sud et de tout autre pays, que loin de nous d’annuler la mitsva à l’égard de laquelle nos Sages ont dit (Guittin 57b) : « Nous nous laissons mourir chaque jour – c’est la mitsva de la mila ». Des dizaines de milliers d’enfants ont été circoncis ces temps-ci, sans le moindre opposant, et quand on respecte les mitsvoth, rien de mal ne peut arriver.

« J’ai déjà répondu à cette question après Pessa’h de cette année, et cela a été rendu public dans « Minh’ath Acher » sur le corona, dernière édition, § 17 qui a paru en Iyar, et il n’y à ce propos la moindre discussion. »

A bon entendeur…

LIRE  Le récit d’une rescapée juive délivrée d’un village arabe

Aucun commentaires

Laisser un commentaire