Un incendie éclate à la fin de la journée du Yahrzeit de rabbi Elimélekh de Lijensk (vidéo)

0
701

Ces dernières années, le Yahrzeit de rabbi Elimélekh de Lijensk attire beaucoup de pèlerins en venue du monde entier. Cette année-ci, à la fin de la journée de son Yahrzeit, le jour de son décès, le 21 adar, un incendie a éclaté dans le ohel, la construction érigée sur sa tombe !

 

Rabbi Elimélekh (1717-1786) développe avec une grande intensité le concept de faire de la personne du Tsadik comme étant le point central de l’existence du ‘hassid. Selon lui, le Tzadik, l’homme vertueux, parfait, a la mission de donner la vie à tous les mondes, par vertu de son âme divine.

Ce concept est détaillé dans son livre No’am Elimélekh, un des ouvrages particulièrement importants de la ‘hassidouth. Rav Shneor Zalman de Liadi observe : « Mon ouvrage, le Tanya, est connu comme un Séfer chel Bénonim (un ouvrage pour tout Juif). Mais le No’am Elimélekh est un Séfer chel Tzadikim (un ouvrage pour les Justes) ».

À un moment donné, il rejoint son frère reb Zousha, auprès du Maguid de Mezeritch.

Il meurt à Leżajsk, en Pologne. Il est connu comme un Tsadik qui consacre sa vie à l’étude et l’enseignement de la Tora, encourageant ses coreligionnaires à se rapprocher de D’. Il vit en ascèse.

 

Les milliers de personnes qui se rendent donc de plus en plus sur sa tombe semblent avoir provoqué par inattention l’incendie de ce ohèl.

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire