Inquiétant : une discussion énervée entre Poutin et Biden

0
217

La tension entre les États-Unis et la Russie augmente, Joe Biden ayant tenu hier soir un dialogue menaçant avec son homologue russe Vladimir Poutine, dans lequel il a clairement indiqué que les États-Unis et leurs alliés réagiraient « avec détermination » si la Russie envahissait l’Ukraine.

Be’hadré ‘Harédim – Yanki Farber

Le président américain Joe Biden s’est entretenu hier soir (jeudi) avec le président russe Vladimir Poutine, une conversation difficile qui a duré près d’une heure, au milieu des craintes croissantes d’un renforcement militaire de Moscou le long de la frontière avec l’Ukraine. Et la crainte que les Russes envahissent l’Ukraine.

Biden a clairement indiqué à Poutine que les États-Unis et leurs alliés « répondraient résolument si la Russie envahissait encore plus l’Ukraine », a déclaré l’attachée de presse de la Maison Blanche, Jen Saki, dans un communiqué publié après l’appel téléphonique de 50 minutes, qui s’est terminé à 4 heures selon la Maison Blanche.

Un haut responsable de l’administration a déclaré que Biden avait dit à Poutine qu’il avait deux options : la diplomatie menant au calme ou une nouvelle agression menant à de « graves conséquences ». Les conséquences possibles incluent des sanctions économiques, la réorganisation des forces de l’OTAN dans les pays alliés et une aide supplémentaire à l’Ukraine pour défendre son territoire.

La Maison Blanche a mis en garde à plusieurs reprises la Russie contre l’invasion de son voisin – lorsqu’un haut responsable de l’administration a décrit la situation comme un « moment de crise » mercredi – et la conversation de Biden avec Poutine a marqué un nouveau test de la diplomatie et du leadership américains. « Biden est sous pression pour montrer des résultats et montrer si les États-Unis, ainsi que leurs alliés, peuvent dissuader la Russie et l’amener à se retirer de cette structure », a déclaré Angela Stent, directrice du Centre pour l’Eurasie, la Russie et l’Europe de l’Est.

LIRE  Le scandale dévoilé par Saada continue...

La Russie a renforcé sa présence militaire le long de la frontière orientale de l’Ukraine ces derniers mois. Biden et les alliés occidentaux de l’Amérique ont déclaré qu’ils imposeraient de sévères sanctions économiques à la Russie si son agression contre l’Ukraine s’intensifiait.

L’Ukraine a déclaré son indépendance de l’ex-Union soviétique en 1991 et est maintenant une jeune démocratie à tendance pro-occidentale. Les experts américains en politique étrangère disent qu’il est dans l’intérêt de l’Amérique de repousser l’agression russe, d’autant plus que Poutine cherche à reconstruire l’empire soviétique.

La Russie a annexé la péninsule de Crimée en 2014, une partie du territoire de l’Ukraine, le Kremlin a continué d’essayer de saper la souveraineté de l’État, militairement et par d’autres moyens.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire