Inquiétude en Israël : une épidémie de ‘akhbéreth ?

0
493

L’inquiétude en Israël grandit du fait de l’expansion de cas de ‘akhbéreth depuis quelques semaines, cette infection nommée en son temps maladie de Weil en 1886 comme « une forme bruyante d’ictère flamboyant » (jaunisse intense), ou leptospire de nos jours. En hébreu, donc, elle a reçu le nom de ‘akhbéreth, basé sur le mot ‘akhbar, souris, puisque les rongeurs sont en général à la base de cette infection.

Il s’avère à présent que plusieurs sources d’eau du Golan sont en effet dangereuses à la natation, pour étant infectées. Nous avons déjà cité plusieurs ne’halim, et à présent vient s’y ajouter le park haYarden et le na’hal Djilaboun.

La période des vacances d’été – ben hazemanin dans les Yechivoth – a amené de nombreuses familles, et des colonies de vacances, à fréquenter le nord du pays, et il s’est trouvé un nombre relativement élevé de plusieurs dizaines de personnes qui sont revenues de leur vacances avec cette infection, qui peut être dangereuse si elle n’est pas diagnostiquée de suite et pas traitée.

Toutefois, rappelle-t-on dans les milieux médicaux, cette infection n’est pas transmissible entre humains, elle ne provient que de bains dans des étangs ou cours d’eau infestés. On ne pourra donc pas parler réellement d’épidémie, même si le nombre de cas prête à inquiétude.

 

LIRE  L'Iran aura assez d'uranium enrichi pour une bombe nucléaire en 2020, selon Israël

Aucun commentaires

Laisser un commentaire