Israël et ses convertis – selon la Cour suprême

0
130

Le Likoud sur la décision de la Haute Cour: « Met en danger la loi du retour »; Ganz prend la défense de cette décision, bien entendu !

Kol ‘Haï

Le Likoud a critiqué la décision de la Haute Cour de reconnaître la conversion des Réformistes et a promis de modifier tout cela lors de la prochaine Knesset et de traduire la volonté du peuple. D’un autre côté, le président de Ka’hol Lavan a pris la défense de la Cours et a précisé qu’il s’opposerait à une législation remettant cette instance à sa place légitime et réelle.

À la suite de la décision dramatique de la Haute Cour reconnaissant la conversion de la réforme en Israël aux fins de la loi du retour, le Likoud met en garde contre cette décision et déclare que « la Haute Cour a rendu une décision qui met en danger la loi du retour, qui est un pilier fondamental d’Israël en tant qu’Etat juif et démocratique. « 

D’un autre côté, le président de Ka’hol Lavan a soutenu la Haute Cour et a déclaré: « La situation où pendant des années, on a refusé de reconnaître la conversion dans l’esprit de Beit Hillel et on a empêché toute possibilité de compromis est scandaleuse, la décision de la Haute Cour est donc une réalité pour des milliers de personnes qui se considèrent comme juives. « .

Gantz a réitéré: « Aux hauts responsables du Likoud et aux autres membres du parti qui sont pressés d’attaquer le tribunal, je dis: tant que Ka’hol Lavan est à la Knesset et au gouvernement, il n’y aura jamais de cessez-le-feu et l’indépendance du tribunal sera préservé – le complot d’avril de Netanyahou ne fonctionnera pas. « 

LIRE  Démission des délégués de Shass de la commission de lutte contre le corona

NDLR : Au public de savoir quoi faire…

Pour leur part, les rabbins européens mettent en garde contre la décision de la Haute Cour: « Ceci entraine une dilution de l’image de l’Etat juif »

La Conférence rabbinique européenne répond à la décision de la Haute Cour de reconnaître la conversion réformiste en Israël à la loi du retour et avertit: « Une telle reconnaissance diluera l’image du seul État juif au monde. »

En réponse à la décision de la Haute Cour selon laquelle les conversions réformistes seront reconnues en Israël en ce qui concerne la loi du retour, la Conférence rabbinique européenne déclare que : « La Conférence rabbinique européenne, qui représente les chefs spirituels de plus de quatre-vingts pour cent des communautés principales et générales d’Europe, déclare être désolé par cette reconnaissance de conversions qui n’ont aucune validité halakhique. « 

La Conférence des rabbins européens précise que «tous les membres de nos centaines de communautés en Europe ne sont intéressés que par la conversion selon la loi et la tradition d’Israël».

Le communiqué de la conférence a ajouté que « Israël est désormais un premier pays du monde, vers lequel des millions de citoyens du tiers monde aspirent à émigrer – la libéralisation du processus de conversion en tribunaux rabbiniques non officiels, pourrait amener en Israël des millions de personnes de différents pays en tant que touristes, qui suivraient une conversion proforma et diluera l’image du pays, le seul pays juif au monde. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire