Le jour où Trump dépêcha son avion privé pour sauver un enfant juif

0
805

Une histoire qui refait surface. Durant la campagne présidentielle, personne ne l’avait évoquée. Elle aurait pourtant redoré le blason du candidat républicain devenu depuis, président des Etats-Unis.

Donald Trump était à l’époque, un richissime homme d’affaires. C’était en 1988, il y a 30 ans de cela. Le rav Harold (Hershy) Ten et sa femme Judy étaient désespérés. Leur fils Andrew souffrait d’une maladie respiratoire rare et non diagnostiquée. Un nouveau traitement était disponible à New-York mais aucune compagnie aérienne n’accepta de prendre le risque de transporter le petit Andrew depuis son domicile à Los Angeles, flanqué de tout le matériel médical qui l’aidait à respirer.

L’état d’Andrew empirait, il ne parvenait pratiquement plus à respirer. L’information de la tragédie vécue par la famille commence à circuler. En désespoir de cause, les parents appellent des propriétaires d’avions privé. « Tous déclinaient », se souvient le père. « Puis nous appelons Donald Trump. Il ne nous a même pas laissé finir et a accepté. Oui, il a accepté de nous envoyer son Boeing 727 privé, sur le champ ».

« Nous avons vécu ce jour-là comme un double miracle »

L’appareil atterrit à l’aéroport de LaGuardia. Le jeune Andrew est aussitôt transféré à l’Hôpital Schneider pour enfant du centre médical juif de long Island.

Lire la suite ici www.coolamnews.com

LIRE  Rav Aryé Dérhi approuve l’entrée de 100 orphelins syriens

Aucun commentaires

Laisser un commentaire