Les indésirables de la Knesset

0
900

La Knesset a désormais le droit d’exclure l’un de ses membres qu’elle juge « indésirable »

Mardi soir, 14 Tammouz, la Knesset a adopté un projet de loi lui permettant d’exclure l’un de ses membres jugé ouvertement raciste, s’opposant à l’Etat d’Israël, et/ou soutenant le terrorisme.

Suite à un débat houleux qui a précédé le vote, la loi est passée à une large majorité de 62 députés contre 47. Beaucoup de cris se sont fait entendre, des doigts ont même été pointés à l’encontre des membres de la coalition et l’opposition, mais la loi a finalement été adoptée grâce à une forte pression émanant de la coalition.

Selon cette nouvelle loi, la Knesset a donc désormais le droit d’exclure l’un de ses députés dès lors qu’au moins 90 de ses 120 membres l’ont voté, et que parmi cette très large majorité de voix se trouvent celles d’au moins 10 membres de l’opposition.

LIRE  Ohio : interpellé pour avoir menacé de commettre une fusillade antisémite

Aucun commentaires

Laisser un commentaire