La chaîne de télévision missionnaire a cessé de diffuser

0
126

Yad leA’him

Une semaine après que le ministère des Communications ait annoncé sa décision de fermer une chaîne de télévision « missionnaire » qui a été diffusée dans des centaines de milliers de foyers en Israël, celle-ci (mardi 13 Tammouz) a cessé de diffuser.

L’histoire a commencé il y a environ six mois, lorsque les membres de Yad leA’him ont révélé les intentions missionnaires de créer une chaîne de télévision unique en Israël pour la première fois dans l’histoire diffusant des émissions de missionnaires ou d’hébreu prêchant 24 heures sur 24 avec des sous-titres en hébreu. Après une activité acharnée menée par l’organisation avec le ministère des Communications, avec l’aide du président du comité des finances, rav Moché Gaffney, le président du Cable and Satellite Acher Biton a décidé que la chaîne serait supprimée dans les 7 jours, car la chaîne vient convaincre des Juifs, avec un contenu chrétien, contrairement à la demande initiale d’approbation de la chaîne qui stipule que la chaîne est destinée à la population chrétienne.

Ces derniers jours, avec l’annonce du ministère des Communications, les missionnaires ont tenté de faire pression sur le gouvernement israélien en exposant le problème dans les médias, en vue de décrire la décision du gouvernement comme étant une persécution religieuse. Sur le plus grand réseau d’informations de Fox News sur les États-Unis, même implicitement menacé, déclarant, entre autres, que « la direction de la station espère que le conseil approuve la demande (de poursuivre l’existence de la chaîne) et évite ainsi un événement diplomatique difficile avec des centaines de millions de chrétiens pro-évangéliques « Les Israéliens du monde entier. » Il a également été signalé que la suppression du canal missionnaire était un cas « très rare ».

LIRE  Corona: Israël sanctionne l’Autorité Palestinienne pour ses calomnies

Yad leA’him exprime sa satisfaction d’avoir entrainé la suppression de la chaîne en question et rétorque : « Il s’agit de défendre nos âmes et au contraire, aux États-Unis, une telle position est absolument respectée ». Yad leA’him ajoute : « Comme nous le comprenons, ils n’ont pas actuellement l’intention de se battre pour obtenir la continuation de la diffusion de cette chaîne, et ils continueront de la diffuser en ligne uniquement. Nous sommes heureux du fait que nous soyons parvenus à contrer ce projet, tout en sachant pertinemment qu’il nous faut garder l’oeil ouvert sur d’autres initiatives, que nous espérons, avec l’aide de D’, pouvoir contrer également ! »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire