La conférence de la honte, Evian juillet 1938, Par Raphaël Delpart

0
985

Editions Michalon, France 2015, 250 p.

Les Nations savaient à cette période que l’Allemagne nazie maltraitait ses sujets juifs, ainsi que d’autres ressortissants peu appréciés de ce régime. D’un jour à l’autre, des centaines de milliers d’individus se sont vus privés de leurs moyens de subsistance et priés de quitter le territoire, sans papiers. Qui allait-il les accueillir ? Pratiquement aucun pays au monde, chacun prétextant des problèmes internes… Y compris les Etats-Unis d’Amérique, et sans oublier la limitation à l’entrée en Palestine, décrétée par l’Angleterre.

Le peuple juif se trouvait alors dans une situation catastrophique.

Les nations se sont réunies en une conférence, afin de réfléchir à ce qui pouvait être fait en leur faveur. Toutefois, dévoile là cet auteur, tout était pourri à la base : il s’agissait d’une sorte de mascarade destinée à se sauver la face et à se dérober des obligations humaines impliquées par la période.

Un livre d’enquête effarant, à connaître.

LIRE  Mikha & Horkenos se dressent contre Antiochous

Aucun commentaires

Laisser un commentaire