La destitution de Méir Habib, proche de Netanyahou

0
175

Alors qu’il accompagnait le Premier ministre Netanyahou lors de sa visite à Paris et de ses rencontres avec des hommes d’affaires français, le Conseil constitutionnel français a décidé de retirer Meir Habib de son mandat au Parlement français dans une mesure dramatique. Habib est considéré comme proche de Netanyahou, et il sert de liaison entre lui et le gouvernement français

Beh’hadré Harédim –  Chalov Shinberg – Meir Habib aux côtés de Netanyahou à Paris. Photo : Amos Ben Gershom, La’am

Gêne pour la délégation israélienne à Paris : alors que Méir Habib accompagnait le Premier ministre Benjamin Netanyahou lors de sa visite dans la ville et de sa rencontre avec des hommes d’affaires français, le Conseil constitutionnel de France a pris une décision annulant sa réélection au Parlement français.

La raison de la décision du Conseil constitutionnel est une violation du code électoral français, en raison de l’appel de Habib aux rabbins et élus israéliens pour l’aider dans sa tentative d’être élu au Parlement français.

Dans une déclaration au nom du Conseil constitutionnel, il a été indiqué que « le Conseil constitutionnel conclut que ces irrégularités et manœuvres étaient, au vu de la différence des votes intervenus au second tour, de nature à affecter l’honnêteté du vote. Par conséquent, il annule les élections contestée »s.

Meir Habib est un ami proche du Premier ministre Netanyahou, depuis le début des années 1990, et il sert d’intermédiaire entre lui et les chefs du gouvernement français. Lors des différentes visites de Netanyahou en France, Habib l’accompagne habituellement, et le Premier ministre israélien a même décrit son affection pour Habib et sa relation étroite avec lui en long vers dans son livre autobiographique.

LIRE  C’est clair : Jadot est contre la viande cacher

Habib a servi depuis 2013 en tant que délégué au Parlement français au nom du Parti libéral du centre, et dans le passé a été vice-président du Crif – l’organisation faîtière des différentes communautés françaises.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire