La fin du drame en Turquie : le couple juif a été libéré

0
126

Le Premier ministre Bennett et le ministre des Affaires étrangères Lapid ont annoncé que les deux avaient été libérés neuf jours après leur arrestation : « Merci à Erdogan pour sa coopération. » Peu après 6 heures du matin, ils ont atterri à l’aéroport Ben Gourion et ont remercié « tout le peuple d’Israël. »

Ynet

Le drame d’Istanbul s’est terminé après neuf jours, recevant une fin heureuse : le Premier ministre Naftali Bennett et le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid ont annoncé ce soir (mercredi à jeudi) que le couple Ouaknin, arrêté en Turquie il y a neuf jours après avoir photographié le palais du président Erdogan, a été libéré.

Ce matin, peu après 6 heures, ils ont atterri en Israël et ont embrassé la famille. « Nous remercions le président, le Premier ministre Yair Lapid, tous les membres du ministère des Affaires étrangères et tout le peuple d’Israël », ont-ils déclaré à leur retour en Israël. Dans la maison de Modi’in, où les membres de la famille les attendaient, il y a eu un élan de joie lorsque la nouvelle de l’atterrissage à l’aéroport Ben Gourion a été annoncée.

Dans leur annonce, Bennett et Lapid ont remercié le président turc Recep Tayyip Erdogan et son gouvernement pour la « coopération ». Les deux hommes ont été arrêtés en Turquie pour suspicion d’espionnage politique et militaire, en raison d’une photo innocente de la résidence présidentielle.

Le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères ont également remercié la famille Ouaknin pour « avoir fermement adhéré à la situation complexe et pour sa coopération ouverte et chaleureuse avec le ministère des Affaires étrangères ». Le communiqué du ministère des Affaires étrangères mentionne également le président Yitz’hak Herzog qui a travaillé pour leur retour au pays. Le couple est revenu en Israël dans un avion privé avec une équipe du ministère des Affaires étrangères.

LIRE  Sécurité des frontières : la Pologne a besoin d’Israël

La fille de Natalie, Shiraz, a commenté la décision de libérer sa mère et son époux : « Nous sommes au sommet de notre excitation. Nous sommes ici sans voix, nous sommes dans les nuages, je veux juste remercier notre merveilleux pays qui a tout fait et a été avec nous tout le temps. Merci aux Turcs qui les ont libérés. Merci à tous ceux qui se sont tenus et étaient à nos côtés, nous sommes sans mots si excités et les attendons ici. « 

La libération du couple Oknin a été rendue possible grâce à des contacts discrets menés sur deux axes parallèles – le Mossad et le ministère des Affaires étrangères. Israël n’était pas tenu de donner quoi que ce soit en retour. Mais on estime qu’après le geste turc, il y aura aussi un geste israélien. Il est possible que la Turquie, qui était intéressée à négocier avec Israël, l’emporte désormais. Il est probable que dans un avenir proche il y aura également des pourparlers entre les dirigeants des deux pays au cours desquels ils remercieront Erdogan pour la décision turque de libérer le couple Ouaknin.

L’opération visant à les libérer a été menée dans le plus grand secret, également en ce qui concerne les autorités de détention et d’enquête d’Istanbul, lorsqu’ils ont quitté les lieux de détention et se sont envolés pour Israël au milieu de la nuit. De nombreuses parties impliquées n’ont pas été informées de l’évolution dramatique jusqu’au moment où le couple est monté à bord de l’avion du département d’État.

Le ministre des Affaires étrangères Lapid a informé les membres de la famille de leur libération dès hier après-midi à 16h40. Il a été estimé que si le moindre détail était publié avant leur libération, le couple ne monterait pas à bord du vol.

LIRE  Autriche : j’ai la mémoire qui flanche

Aucun commentaires

Laisser un commentaire