La France donne raison à Israël : un enquêteur de l’ONU est antijuif

0
107

La France a fait part vendredi de sa vive désapprobation après les propos antisémites tenus par un responsable de l’ONU en charge d’enquêter contre Israël.

« Il faut ‘ne rien céder dans le combat contemporain contre l’antisémitisme’ comme l’a rappelé le Président Emmanuel Macron. Vive désapprobation des propos de Miloon Kothari, membre de la Commission d’enquête TPO et Israël », a indiqué la diplomatie française sur les réseaux sociaux.

Les Etats-Unis, le Canada, la République tchèque, l’Autriche, les Pays-Bas et l’Allemagne se sont également désolidarisés des propos antisémites tenus par le responsable onusien.

Dans une interview publiée le 25 juillet sur Mondoweiss, un site web très critique à l’égard d’Israël, l’Indien Miloon Kothari, l’un des trois membres d’une commission onusienne enquêtant sur des violations présumées des droits humains dans le cadre du conflit entre Israël et les Palestiniens, a fait allusion à un « lobby juif » et remis en question la légitimité de l’appartenance d’Israël aux Nations unies.

« Il n’y a pas que les gouvernements. Nous sommes très découragés par les réseaux sociaux qui sont contrôlés en grande partie par – que ce soit le lobby juif ou des ONG spécifiques. Beaucoup d’argent est injecté pour essayer de nous discréditer », a déclaré Kothari.

« J’irais même jusqu’à soulever la question de savoir pourquoi [Israël est] même membre des Nations unies. Parce que […] le gouvernement israélien ne respecte pas ses propres obligations en tant qu’État membre de l’ONU. En fait, il essaie systématiquement, de manière directe ou par l’intermédiaire des États-Unis, de saper les mécanismes de l’ONU », a-t-il ajouté.

LIRE  Après l'attaque de Villejuif : "Une radicalisation certaine..."

Israël a appelé à la dissolution de cette commission.

La Rédaction Le Monde Juif .info | Photo : DR

Aucun commentaires

Laisser un commentaire