La fuite de la prison Gilboa laisse un vide…

0
50
View of the Israeli Prison Authorities, Gilboa Prison, near Israel Valley. February 28, 2013. Photo by Moshe Shai/FLASH90 *** Local Caption *** ??? ?????? ??? ????? ??? ??? ????? ????? ??? ????? ?????? ?????? ??????

D’abord, précisons qu’il n’y a rien de neuf : aucun de ces six prisonniers (des terroristes dangereux) ayant fui de la prison Guilboa (notre photo) n’a été retrouvé, malgré les efforts déployés depuis leur fuite, dimanche soir dernier. Ils ont profité d’une cave se trouvant sous leur lieu d’incercération pour creuser un passage et y descendre, puis pour ouvrir un autre passage vers le monde libre. Rien n’a été perçu dans l’enceinte de la prison, et aucun message vers l’extérieur n’a été remarqué, alors qu’il est évident qu’ils ont profité d’une aide en dehors de la prison (et peut-être même de l’intérieur, de parmi les gardiens… La police s’y rend ce matin pour vérifier ce point).

C’est un très grand échec pour l’ensemble de l’establishment politique. Ou, comme on a pu le dire face à d’autres éléments qui ne vont pas, le présent gouvernement joue de malchance (ou, plutôt, n’a pas droit à la syata dichemaya, d’aide divine).

Les forces de sécurité cherchent en tout cas partout ces fuyards, mais, pour l’instant, sans le moindre résultat.

Le couvre-feu, décrété en veille de Roch haChana, a été prolongé jusqu’à la fin du prochain Chabbath pour aider cette recherche. En même temps, divers mouvements ont été relevés dans d’autres prisons, face à des décisions prises par les directions des diverses prisons de renforcer les moyens de surveillance des terroristes se trouvant derrière les barreaux, en particulier ceux du Djiad ha-islami. Les services de sécurité craignent du reste que ce mouvement prenne de l’importance, et renforcent leur présence.

LIRE  «Insolence d’Israël»: message de condoléances d’Assad à Poutine suite au crash de l’Il-20

Bennet a réuni le cabinet concerné, et met en garde l’ensemble des forces de sécurité du risque d’un développement du mouvement dans les prisons et parmi les gens du Djiad. Il faut dire que ces braves gens attendent que, tout de même, on respecte leurs activistes… Qui, du reste, profitent de très bonnes conduitions dans les prisons israéliennes.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire