La Knesset a approuvé : un député réformiste dirigera le comité de contrôle des lois

0
79

Au cours du débat approuvant la création de la Commission de la Constitution et des lois, de nombreux membres de la Knesset des partis orthodoxes se sont révoltés contre le fait que le président de la commission désigné est le député Gilad Karib du Parti travailliste, connu comme étant rabbin réformiste | Gafni en attaque : « Nous n’enverrons pas de membres à la commission des statuts. Cette réalité ne peut pas perdurer. »

Le plénum de la Knesset a approuvé la création de la Commission de la Constitution et du droit de la justice avec une majorité de 60 partisans contre 52 opposants et une abstention. Au cours du débat, de nombreux membres de la Knesset des partis orthodoxes ont attaqué le le fait que président désigné du comité, le député Gilad Karib du Parti travailliste, soit connu comme étant un rabbin réformiste.

Le député Aryeh Deri a attaqué l’octroi du comité aux réformateurs : « Le grand coup porté au peuple juif de la diaspora est une terrible assimilation. Malheureusement, on le voit de manière avérée, là où il y a des communautés qui prennent soin de garder la tradition, l’assimilation était nulle, mais dans les communautés qui adhèrent à ce nouveau judaïsme, l’assimilation est à plus de 80%, que D’ ait pitié de Son peuple. »

Il a ajouté : « La lutte acharnée des réformistes pour se faire reconnaître comme courant reconnu dans le judaïsme n’a pas abouti jusqu’à présent, mes frères de l’opposition, le comité va nommer un député qui se targue d’être réformiste président du Comité de la Constitution, un comité débattant des questions les plus sensibles de la religion et de l’État. Celui qui vote pour ce comité déclare d’une voix claire que nous ne nous soucions pas de l’assimilation du peuple juif. »

LIRE  Mort de Robert Faurisson: «Dieudonné, Alain Soral, Vincent Reynouard… Les héritiers sont là»

Le député Moshe Gafni a déclaré: « Nous sommes dans le bloc de droite et religieux, nous voterons contre le Comité de la Constitution. Nous n’enverrons pas de membres au Comité de la Constitution. Cette réalité ne peut pas continuer. Un Comité de la Constitution est le comité le plus important en termes de la législation de la Knesset. »

Le député Israel Eichler a également attaqué au cours du débat : « Je préfère un Palestinien musulman tel que Mansour Abbas qui est fidèle à son peuple et à sa patrie que de livrer la direction du comité constitutionnel de l’État d’Israël à un ennemi de la Tora qui se bat devant la Haute Cour depuis 25 ans contre les érudits de la Tora, contre les budgets des orthodoxes, contre les droits fondamentaux du public orthodoxe. Et il a failli provoquer une guerre lorsque le projet de loi a été abrogé, et le voici président de la Commission constitutionnelle. Je pense que c’est un pas de trop. »

Le député Uri Maklev a ajouté: « Vous livrez le Comité de la Constitution à une personne qui en fera un lieu de combat. Nous ne pouvons pas partager cette injustice. Le président désigné représente le mouvement de réforme qui tente d’éroder le peuple juif avec des intentions malveillantes.  »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire