La loi sur les muezzins

0
652

La loi sur les muezzins a été acceptée, bien qu’elle ait entrainé un conflit des plus rudes avant qu’elle ne soit agréée par le comité ministériel censé donner son accord à des projets de cet ordre.

Un député arabe a donné une démonstration de l’appel du muezzin à la Knesset, d’ailleurs.

Que veut-on des muezzins ? Qu’ils ne dérangent pas l’ensemble de la population en appelant, dès l’aube, le bon peuple à la prière – et quiconque vit même à Jérusalem connait le phénomène. La loi veut empêcher cette conduite gênante envers la majorité des habitants du pays.

Eh bien, le bruit qu’a fait cette proposition de loi n’a pas été des moindres : divers manifestants se sont rendus en bas de la maison du ministre de l’Intérieur, duquel l’application d’une telle loi va dépendre, pour prouver au rav Dérhy à quel point ces appels à la prière musulmane sont dérangeants – la manifestation a eu lieu à 22 h 40 toutefois, et non point à 3-4 h du matin… Ainsi espéraient-ils forcer le parti de Shass, qui semblait hésitant, à voter en faveur de cette loi.

Quant au député Issawi Fredj, de la liste Mérets, une telle loi est littéralement antisémite, et il a appelé à l’annuler. Il y voit un élément de plus dans la lutte contre le monde musulman qui vit dans le pays.

Mais, après une première fois, en début d’année, où cette loi a été remise à plus tard, elle a été à présent admise par ce comité. De là à ce qu’elle soit votée, il va encore se passer pas mal de temps…

LIRE  Des grands rabbanim précisent qu'il est interdit de boire plus que raison à Pourim à cause du corona

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire