La Mairie de Toulouse condamne les boycotteurs d’Israël

La Mairie de Toulouse condamne les boycotteurs d’Israël

0
30

Par 

« Nous condamnons les multiples actions qu’il mène depuis plusieurs mois dans l’ensemble de la ville”.

Un représentant de la mairie de Toulouse a fermement condamné jeudi soir auprès d’i24NEWS le « Collectif Palestine vaincra » et appelé officiellement à sa dissolution.

“Nous appelons à la dissolution du Collectif comme à toutes les structures qui contreviennent au pacte républicain”, a déclaré lors de l’émission les GGMO sur i24NEWS, Maxime Boyer, adjoint au maire.

« Notre position est sans équivoque, nous les condamnons, ainsi que les multiples actions qu’il mènent depuis plusieurs mois sur l’ensemble de la ville », a-t-il insisté.

Le Collectif a placardé mercredi des affiches à l’université de Toulouse revendiquant sa solidarité avec « le boycott d’Israël qui s’affirche partout et avec la résistance palestinienne ».

La veille, le groupe avait appelé au boycott sur Twitter des produits israéliens vendus dans les supermarchés français.

« Dans un magasin Auchan à Toulouse, des grenades ‘made in apartheid israélien’ sont vendues. Boycottons ! », ont-ils revendiqué, avant d’appeler à l’achat de stickers « Boycott Israël ».

« Nous nous mobilisons en lien avec le Crif, les services de l’Etat », a affirmé M. Boyer lors de l’interview aux GGMO.

» Nous avons saisi le préfet et le procureur de la République pour que chacun prenne ses responsabilités, pour qu’il puisse y avoir des processus qui soient mis en oeuvre parce que le boycott de produits dans les supermarchés est interdit par la loi depuis 2015″, a souligné l’adjoint au maire de Toulouse.

« Ils sont dans l’illégalité », a-t-il conclu, avant de rappeler « quelque chose qui est important », a dit Maxime Boyer.

LIRE  Lettre du Conseil des Sages sefarades sur la situation et nos devoirs

« Toulouse en 2012 a connu un attentat terroriste qi a causé la mort de 7 concitoyens dont des enfants, abattus pace qu’ils étaient juifs, et ceci on ne peut pas l’oublier, et à Toulouse nous sommes marqués dans notre cœur, dans notre chaire par cette histoire qui va nous suivre et qui va construire notre identité toulousaine ».

i24News (Copyrights).

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop