La Malaisie relaie la propagande des Palestiniens

La Malaisie relaie la propagande des Palestiniens

0
13

Soutenir les Palestiniens  « contre les actes barbares du régime sioniste », la Malaisie relaie la propagande mensongère des Palestiniens

La Fondation Al-Quds de Malaisie, en partenariat avec 43 associations, a lancé une campagne de solidarité « Ne touchez pas à la Mosquée El-Aqsa » (Hands off El -Aqsa) en soutien aux palestiniens. Les organismes ont condamné les «  attaques du régime israélien menées contre les Palestiniens, surtout durant les dix derniers jours du Ramadan. Cette campagne en appelle à la communauté internationale pour témoigner sa solidarité aux palestiniens qui défendent la mosquée, troisième site le plus saint du monde musulman, de l’agression menée par le régime sioniste. Tout lieu de culte devant être défendu quelle que soit la religion. L’organisation malaisienne en appelle aux Nations Unies et à l’Organisation Islamique de Coopération pour tenir une réunion d’urgence ainsi qu’à tous les acteurs de la société pour venir en aide à la Mosquée El-Aqsa, par un soutien médiatique ou financier. Le régime israélien est accusé de vouloir «  créer une nouvelle réalité pour la Mosquée, de différentes façons, y compris en détruisant et construisant des structures qui lui sont destinées » . Mais continue le communiqué « si tous les pays s’unissent dans une volonté d’action commune contre ces actes barbares, avec l’aide de D’, cela aura des résultats très positifs ». D’ailleurs, le communiqué exprime toute sa gratitude au gouvernement malaisien pour son total soutien au peuple palestinien et ses 200 blessés, durant les dernières semaines.

Petit rappel sur la Malaisie

La Malaisie compte trente millions d’habitants dont environ 61,4% de musulmans, 20% de boudhistes, 6,3% d’hindouistes et quelques 9% de chrétiens. La religion d’Etat est l’islam du courant Sunnite chaféite. La mode du hidjab est apparu dans les années 90, témoigne une militante de Sisters in Islam: « Lorsque j’étais au collège, j’ai refusé de le porter. Nous n’étions que deux à ne pas l’avoir. J’ai été convoquée et menacée par la direction. J’ai dû le mettre et je l’enlevais en sortant et également pendant les cours d’éducation physique. Maintenant, ce sont les jeunes qui sont les plus motivées ». On appelle ça le « muslim backlash ». 75% des plus conservateurs sont représentés par les jeunes aujourd’hui. On se souvient qu’en novembre 2021, le championnat du monde masculin de squash, qui devait avoir lieu en décembre en Malaisie, a été annulé  en raison du refus de l’hôte d’accorder des visas à l’équipe israélienne. Israël avait exigé de la part de la Fédération d’intervenir après que les autorités malaisiennes aient interdit l’entrée des Israéliens sur leur territoire.La Malaisie n’entretient pas de relations diplomatiques avec Israël.

LIRE  Afrique : les industriels français de l’armement confrontés aux israéliens

Une propagande sans limites, sourde aux démentis

Alors que commencent à être diffusées les images des dégâts occasionnés lors de ces émeutes, on ne peut que redouter une nouvelle campagne de haine anti-Israël chez tous ceux qui sont victimes de la propagande mensongère organisée par les palestiniens. Ainsi, les palestiniens pour attiser la colère n’hésitent pas à évoquer : la fin du statu quo sur le Mont du Temple, la destruction de certaines parties de la Mosquée, la construction d’une synagogue dans la Mosquée, des Juifs qui auraient joué au football dans la mosquée, etc… Tout semble déjà avoir été dit, mais il y aura certainement d’autres trouvailles. Les démentis du gouvernement et notamment de Yaïr Lapid n’y ont rien changé. On notera l’asymétrie entre tout ce qui concerne Israël et le reste du monde. Par exemple, pas un mot des trente morts de l’attentat en Afghanistan, mais chaque changement de pansement des palestiniens est accompagné de grimaces de douleur. Seul Israël est toujours coupable.

Pas un mot des trente morts de l’attentat en Afghanistan, ce vendredi  

Au moins 33 personnes, dont des enfants, ont été tuées dans une explosion qui a frappé une mosquée pendant la prière du vendredi dans le nord de l’Afghanistan, ont annoncé les talibans, au lendemain de deux attentats revendiqués par le groupe Etat islamique (EI). « L’explosion s’est produite dans une mosquée du district d’Imam Sahib de Kunduz, provoquant la mort de 33 civils dont des enfants », a déclaré sur Twitter le porte-parole du gouvernement Zabihullah Mujahid. Depuis que les talibans ont pris le contrôle de l’Afghanistan en août après y avoir renversé les autorités soutenues par les États-Unis, le nombre d’attentats à la bombe a diminué mais les jihadistes et l’EI ont poursuivi leurs attaques contre des cibles qu’ils jugent hérétiques.

LIRE  Un Israélo-Américain met la main sur du pétrole syrien

Jforum – Bernama

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop