La marche des drapeaux s’est terminée sans incident particulier…

0
63

Après des heures de danse, la « Marche des drapeaux » à Jérusalem touche à sa fin.

JDN – Elhanan Tolédano

La « Marche des drapeaux » : à cette heure (jeudi) les milliers de marcheurs avec des drapeaux israéliens se rassemblent sur la place du Mur Occidental, après environ quatre heures de danse et de marche dans toute la ville de Jérusalem. Par la grâce du Ciel, contrairement aux années précédentes, la marche se termine sans incidents inhabituels et les organisations terroristes n’ont pas réussi à agiter le quartier dans les rues de Jérusalem.

A 20h00, la cérémonie de clôture aura lieu sur la place du Mur des Lamentations, la documentation qui nous est parvenue montre des milliers de fêtards séjournant déjà au Mur des Lamentations à ces minutes. La police elle-même était préparée dès le début pour l’événement principal sur la place du Mur occidental, avec des forces accrues spécialement pour cette zone. Les marcheurs ont marché séparément vers le mur, les hommes passant par le marché de la vieille ville de Jérusalem-Est et les femmes par le quartier juif.

Au cours des dernières heures, des milliers de personnes portant des drapeaux israéliens sont passées près de la porte de Naplouse, alors qu’à la porte elle-même, il y avait des affrontements occasionnels entre un certain nombre de jeunes juifs et des journalistes palestiniens postés sur les marches de la porte de Naplouse. De nombreux ministres et députés de haut rang ont participé à la marche, parmi lesquels le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir et le ministre des Finances Bezalel Smotrich – lorsqu’ils ont même pris la parole sur le podium devant la Grande Synagogue.

Le rav du Mur des Lamentations et des Lieux Saints, le rav Shmouel Rabinowitz, a déclaré : « J’appelle tous les marcheurs à sanctifier le nom du Ciel et à souligner notre slogan : « Nous n’avons pas agi comme les païens des terres et que nous n’avons pas agi comme les familles de la terre ». Dans le Dérekh Erets qui précède la Tora et dans le respect de chacun. L’honneur de Jérusalem et l’honneur du Mur des Lamentations doivent être devant nos yeux. »

Aucun commentaire

Laisser un commentaire