La ministre des transport lance une profanation massive du Chabbath dans les transports en commun

0
216

La démarche initiée par la ministre des Transports Michaeli, pour permettre la profanation du Chabbath dans les transports publics, est en cours de réalisation • Le ministère des Transports a lancé un appel aux autorités locales qui le souhaitent pour leur permettre d’exploiter officiellement le service des taxis le Chabbath.

Le ministère des Transports a lancé aujourd’hui (mardi) un appel aux autorités locales pour qu’elles exploitent des lignes de taxi dans leur région, ainsi que des lignes d’une ville à l’autre, en coopération avec les autorités voisines. L’Autorité sera chargée de déterminer les itinéraires des lignes, leurs horaires, les heures de fonctionnement, le type de service, régulier ou flexible et les autres composantes du service. Le but caché de cette décision, promue par la ministre Meirav Michaeli, est la profanation massive du Chabbath dans les transports en commun.

Dans l’amendement au code de la route que Michaeli a soumis au ministère de la Justice il y a six mois, elle entend permettre au public de commander des services de transport en commun auprès d’entreprises privées le Chabbath et les jours de fête.

L’amendement modifiera la situation actuelle où le «transport spécial» est réglementé comme un transport pour lequel il n’est pas possible de payer par des moyens technologiques mais où l’ensemble des passagers paient par l’intermédiaire de la personne qui commande le transport. Comme indiqué, le but du changement est de conduire à des services de transport en commun au moyen d’entreprises privées opérant en Israël le Chabbath. D’autre part, Michaeli a insisté sur le fait que le but du changement est que « notre avenir en matière de transport aille vers des solutions créatives et innovantes, et ce changement maximisera le service. »

LIRE  Sondage: le Likoud repasse en tête – Zehout crée la surprise !

Le ministère des Transports souligne que « cet appel permettra de préserver le modèle d’exploitation utilisé depuis des années dans le domaine des services de taxis, tout en transférant tous les aspects de l’appel d’offres et de l’exploitation des lignes aux autorités locales, y compris la planification des lignes, y compris les nouvelles lignes, la publication des appels d’offres et contrats avec les gagnants, détermination du niveau de service, supervision et contrôle. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire