La priorité chez Smotrich !

6
398

Le quotidien Yated Nééman est sorti ce vendredi avec une attaque forte contre le sionisme religieux, contre Betsalel Smotrich, tant par la caricature principale de Yoni Grinstein que nous publions ici, que par un article très dur de la part de rav ‘Hayim Walder.

Ce dernier rappelle qu’à plusieurs reprise le sionisme religieux a commis la même erreur dans le passé également, faisant tomber des gouvernements des plus à Droite et récoltant des résultats exactement inverses à leurs conceptions et à leurs volontés, dont celui qui a fini par signer les accords de Camp David, et le retrait d’Israël de la bande de Gaza, ce qui, de l’avis général, a été l’une des grandes catastrophes historiques d’Israël. Présentement également, s’il est vrai que de créer un gouvernement s’appuyant sur un groupe arabe n’est pas idéal, mais d’un autre côté, l’autre option étant d’avoir un gouvernement capable d’aller totalement contre le monde de la Tora et contre toutes nos valeurs, est-il pragmatique de jouer de cette manière ?

Comme on le sait, les partis orthodoxes sont prêts à accepter à ce que le prochain gouvernement repose sur ce groupe arabe, même si cette formule n’est pas idéale.

Smotrich a réagi avec beaucoup de virulence contre cette critique…

LIRE  La crise de "Poutine assassin" n'est que le début

6 Commentaires

  1. Je trouve cette caricature choquante et le fait de la republier ici m’étonne de vous. Cette caricature n’est-elle pas à la limite du lachon hara?
    Alors quoi, le fait que quelqu’un (de juif et de religieux comme l’auteur du quotidien Yated Nééman) tient à ses principes serait plus grave que tout ce que les autres candidats (Abbas, Lapid, Lieberman, etc) pensent et disent de notre beau pays ou des juifs orthodoxes?

    • Elle vient montrer le côté inadmissible de cette position du sionisme religieux, afin de les amener à réfléchir une seconde fois sur ce qu’ils ont décidé.
      Or l’enjeu est terrible !

  2. Bjr!
    Au moment des accords de 1992 de nbreux partis religieux (dont Schass) ont voté pour cet accord sans parler de bien d’autres erreurs. N’oublions pas cela nous n’en serions pas là aujourd’hui.

    • C’est vrai pour Schass, et les partis orthodoxes achkenazes le leur ont souvent reproché. Mais ce n’est pas parce qu’on a commis une erreur que l’on doit continuer. Or c’est ce que Smotrich est en train de faire ! De là les protestations en provenance de la part des partis orthodoxes.

  3. Y aurait il encore des gens qui pensent que le sionisme (religieux ou pas) est quelque chose de mauvais pour les juifs, voire pire que le soutien aux terroristes ?
    Si c’est le cas, je leur conseillerais de lire le fameux livre Em Habanim Semeha afin de comprendre les dégâts qui ont été causés par cette façon de penser.

    • Cela n’est pas le problème : le sionisme religieux est en train de commettre une bêtise, une nouvelle fois, en risquant de faire que la Gauche prenne le pouvoir dans le pays, et cela sera une catastrophe pour l’ensemble des personnes pratiquantes dans le pays et dans le monde ! Inutile de décrire ce qu’un Lapid ou qu’un Lieberman sont capables de détruire ici et ailleurs sur le plan du respect de la Tora, à totalement annuler le Chabbath dans le pays, la cacherouth, la qualité des conversions, et le reste à l’avenant.
      Le Em habanim n’a rien à voir avec le sujet. Il lui a semblé que tout le problème du peuple juif alors était d’ignorer la possibilité d’un retour dans le pays, mais que faire si l’ensemble des autres rabbanim pensait que le fait de vouloir y revenir et de risquer de tout abandonner en faisant cela était mille fois pire ? Dans la Tora, on suit la majorité…

Laisser un commentaire