Lapid menace ‘Habad : « Je vais vous poursuivre, votre histoire est terminée »

0
1041

Le chef de l’opposition en Israël Yair Lapid menace les partisans de ‘Habad et met en garde contre le soutien au parti de Smutrich et Ben Gvir | Ce matin, une conversation a été publiée entre lui et l’un des dirigeants de ‘Habad dans le pays au cours de laquelle Lapid a menacé: « C’en est fini avec vos ‘Hanouccioth partout et avec votre présence partout dans le monde… »

Be’hadré ‘Harédim

Les élections pour la 24e Knesset ont de curieuses incidences. Et tandis que le Premier ministre Benjamin Netanyahou fait part de son plaisir à voir l’union de droite entre Bezalel Smutrich et Itamar Bin Gvir avec le parti Noam, et la course conjointe sous le couvert du «sionisme religieux», le manque d’unité dans la gauche met visiblement le président de l’opposition, Yair Lapid, en pression, car si le sionisme religieux dépasse le pourcentage de blocage, Netanyahou gagnera un autre mandat sans avoir besoin de rotation.

Le journaliste Nahum Barnea a révélé ce matin (vendredi) à Yedioth A’haronoth que cette semaine, Lapid, stressé, avait pris la peine d’appeler l’un des dirigeants ‘Habad et de le menacer, afin de tenter d’empêcher le soutien de ce groupe en faveur du parti religieux sioniste.

« Si vous soutenez le parti de Smutrich et Ben Gvir, je vous persécuterai » les a menacés Lapid, précisant : «L’histoire des menoroth à chaque intersection et des maisons de ‘Habad à travers le monde est terminée. Votre histoire d’aimer Israël est finie. « 

Bezalel Smutrich a répondu aux menaces de Lapid, selon Barnea, et a écrit sur son compte Twitter: «Toute la différence entre ‘Habad et Lapid se traduit en cette seule menace. Le mouvement ‘Habad prend soin de ne pas s’identifier politiquement, aime et aide chaque Juif où qu’il se trouve sans aucune condition ni affiliation politique. Lapid se trouve donc sur l’autre berge. Je suis sûr que ‘Habad continuera à aimer Lapid, à le combattre et à l’accueillir avec joie même après cette menace. Car tels sont les gens de ‘Habad depuis plus de 200 ans».

LIRE  Reza Pahlavi prédit la chute rapide du régime de Téhéran

Celui qui n’a pas tardé à publier une réponse sévère contre ces choses est le président de droite Naftali Bennett qui a écrit : « C’est honteux. Je suis reconnaissant à ‘Habad. Grâce à ‘Habad à Montréal, mon défunt père et ma mère et nous sommes tous connectés au judaïsme. Amis, ‘Habad a sauvé d’innombrables Juifs dans le monde pendant des décennies. Ils ne prennent pas un shekel de l’État d’Israël. Dans toute catastrophe mondiale en Inde ou au Népal, ils sont là pour nous. »

Bennett a ajouté: « Les émissaires ‘Habad donnent leur vie avec leurs familles dans tous les coins du globe, dans des endroits difficiles comme la Sibérie, le Venezuela et l’Alaska – juste pour atteindre un autre Juif. Pour autant, Lapid ose les menacer à cause de la politique?!

« Bien-aimés émissaires de ‘Habad – continuez. Cette menace insensée s’évaporera dans la poubelle de l’histoire, je vous aime avec tout le peuple d’Israël » a-t-il écrit.

Le ministre Orly Levy Aboucabsis a également répondu et écrit: « On lit dans ces phrases une haine abissale, une conversation de menaces, une tentative de séparer les gens honteuse. Lapid est obligé de clarifier ses propos immédiatement. Quiconque prend l’amour d’Israël en otage, témoigne surtout de lui-même et de ses valeurs. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire