Lapid part en vacances pour Tich’a beAv, et cela n’a pas plu à tout le monde…

0
240

L’intéressant dans ce scandale est ce journaliste vétéran plus que laïc qui s’élève contre Lapid : « Juste le jour de Tich’a Beav pour partir en vacances ? C’est un jour de perte ! »

Le journaliste vétéran Rino Tseror critique la décision du Premier ministre Yair Lapid de partir en vacances à Tich’a Beav. « Le jour de la perte du Temple est le jour de la perte de souveraineté, le jour où nous nous avons été exilés. Il n’est pas recommandé de partir en vacances à Tich’a Beav, ni pour le Premier ministre Lapid ni pour les autres… »

Hidabrouth – Shira Dabush (Cohen)

Le journaliste vétéran Rino Tseror va à l’encontre du Premier ministre Yair Lapid, pour avoir décidé de partir en vacances précisément sur Tisha Beav.

« Il n’est pas recommandé de partir en vacances à Tich’a BeAv. Pas pour le Premier ministre Lapid et pas pour les autres. Pas pour des vacances, pas pour une fête, et même pas pour se baigner dans la mer si vous demandez à nos merveilleux anciens. Tich’a BeAv est le jour de la destruction selon la tradition juive, toutes les années. Le jour de perte du Temple est le jour de perte de la souveraineté, la liberté de vivre selon nos lois, le jour où nous sommes devenus des exilés. »

Rino continue et écrit : « C’est une mauvaise journée. La mémoire est dure et le résultat est amer. Le 9 Av est une composante d’un poids énorme dans l’identité du Juif et de l’Israélien, et c’est une erreur de voir ce jour comme une affaire pour le secteur uniquement. Une grosse erreur. Tout Israël regarde attentivement ce jour. Et selon Hillel : ‘Ne vous retirez pas du public' », conclut-il.

LIRE  Un diplomate français avoue : “La résolution de la France à l’ONU gêne Netanyahou pour finir le nettoyage à Gaza”

A noter que sur fond de tempête créée par l’annonce du Premier ministre, il a décidé d’écourter ses vacances et de revenir samedi soir.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire