L’attaque au couteau d’Amsterdam découle d’«insultes» proférées contre l’islam

0
456

L’homme, qui a grièvement blessé deux touristes américains à Amsterdam le 31 août et qui serait un jeune Afghan, a déclaré avoir réalisé cette attaque en raison «insultes» proférées contre l’islam aux Pays-Bas, selon la justice néerlandaise.

Selon des procureurs néerlandais cités ce 3 septembre par l’agence Reuters, l’individu qui a attaqué au couteau deux touristes américains à la gare centrale d’Amsterdam le 31 août, a déclaré avoir désigné ses victimes au hasard et avoir réalisé son geste en raison d’insultes proférées contre l’islam aux Pays-Bas.

Voir l'image sur Twitter

L’assaillant a été identifié par la chaîne RTL Nieuws comme Jawed S., un Afghan de 19 ans résidant en Allemagne, qui a voyagé jusqu’à Amsterdam pour réaliser son attaque. Il aurait mentionné, s’agissant des offenses faites à D’, au Coran et au prophète Mahomet réalisées selon lui aux Pays-Bas, le nom du leader populiste Geert Wilders, chef du parti anti-immigration et anti-islam néerlandais PVV (Parti pour la liberté). Il n’aurait toutefois pas fait référence au concours de caricatures du prophète de l’islam Mahomet que Geert Wilders comptait organiser et auquel il a finalement renoncé au vu de l’importance des menaces qu’il a reçues.

Ce 1er septembre, la mairie de la capitale néerlandaise avait déclaré que l’assaillant avait des «motivations terroristes».

Deux Américains ont été grièvement blessés à l’arme blanche au cours de cette attaque, avant que l’agresseur ne soit à son tour blessé par balle par les forces de l’ordre.

La veille du drame, dans un communiqué publié sur internet, des Taliban afghans avaient appelé à perpétrer des attaques contre les soldats néerlandais, après que Geert Wilders a annoncé vouloir organiser un concours de caricatures de Mahomet.

LIRE  De manière exceptionnelle, un tribunal civil israélien a ordonné d'ouvrir une tombe d'un enfant yéménite à Péta'h Tikva

Source francais.rt.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire