Le calme n’est pas revenu à Lod…

0
77

Des cocktails Molotov ont été lancés sur une maison familiale juive à Lod : alors que dans l’État d’Israël, la vie est revenue à la normale, les habitants de Lod souffrent encore de perturbations dans la vie de tous les jours : des jets de pierres et des cocktails Molotov, et parfois même des tirs des armes à feu sont devenus une routine dans la ville, et la police qui tente de faire respecter l’ordre a du mal à suivre.

Au moins deux cocktails Molotov ont été lancés sur le domicile d’une famille juive de la ville de Lod. Les résidents ont éteint le feu avec des extincteurs gardés dans la maison à la lumière des récents troubles dans la ville.

Pour ceux qui pensaient que la vie à Lod était revenue à la normale après les émeutes de voici quelques jours, il s’avère que la dure réalité de la ville est toujours la même, des cocktails Molotov, des pierres lancées sur des Juifs, et parfois même des armes à feu, font craindre que la situation ne reviendra pas si tôt à la normale.

Les bouteilles ont été jetées dans le quartier de Sha’ar Ha’ir, un quartier à majorité juive, où vivent principalement des adeptes de Chabad, pendant que la famille dormait.

La police a déclaré que « des cocktails Molotov ont été lancés sur un immeuble de la rue Baal Hatanya et qu’il n’y a eu aucune victime et que des dégâts mineurs ont été causés. La police a ouvert une enquête sur l’incident. »

Il est à noter que le quartier en question dans lequel des cocktails Molotov ont été lancés ce soir n’est pas au centre des émeutes des semaines de combats dans le sud, mais un quartier éloigné, où vivent principalement des adeptes de Habad et tous ses habitants sont juifs.

LIRE  Le départ des troupes américaines de Syrie à sa juste proportion

Des habitants du quartier racontent que pendant deux semaines lors des patrouilles organisées par la Garde civile mise en place dans le quartier suite à l’ambiance dure qui y régnait, des résidents arabes des quartiers voisins ont été vus alors qu’ils observaient des maisons juives depuis des véhicules aux côtés de cas, utilisant même des armes à feu contre des véhicules qui passaient.

« Ce soir, ce n’est pas le premier cas dans ce quartier spécifique, depuis plusieurs jours maintenant, nous vivons la réalité inimaginable des citoyens arabes qui font du mal à leur guise. Le pays est revenu à la normale, mais la vie ici est toujours une dure » dit un des résidents dans la douleur.

Le vice-ministre Porouch a commenté ce lancement de cocktails Molotov hier soir sur le quartier de Shaarei Ha’ir: « L’État doit traiter durement les émeutiers de Lod. Les habitants de la ville d’Israël ont peur de quitter leurs maisons et doivent s’organiser pour se protéger eux et leurs familles. Il faut exiger une présence policière afin de rétablir le calme dans la ville de Lod. « 

Be’hadré ‘Harédim

Aucun commentaires

Laisser un commentaire