Le collectif « Palestine vaincra » est enfin dissous

Le collectif « Palestine vaincra » est enfin dissous

0
37

Toulouse : après sa dissolution, le collectif « Palestine Vaincra » veut attaquer la décision devant le Conseil d’Etat.

Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur, a annoncé la dissolution officielle du collectif « Palestine Vaincra ». La décision a été prise en conseil des ministres. Le collectif toulousain veut se défendre devant le Conseil d’Etat.

Le mercredi 9 mars, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé, à l’issue du conseil des ministres, la dissolution du collectif Palestine Vaincra né à Toulouse. « L’organisation appelait à la haine, à la violence et à la discrimination », affirme le ministre sur Twitter.
« Comme le détaille le décret que j’ai présenté, il appelait à la haine, la violence et à la discrimination », écrit encore le ministre. Le décret dénonce notamment une « haine des Juifs ».

Se défendre devant le Conseil d’Etat

Des accusations que le collectif conteste fermement. « Nous sommes scandalisés par cette décision purement politique et dénonçons une attaque en règle pour délit d’opinion ! Durant trois années, le collectif Palestine Vaincra, en soutenant le peuple palestinien, a clairement affiché et défendu ses positions antiracistes et anticolonialistes et souhaite les réaffirmer ici », rétorque par voie de communiqué le collectif.
« Le collectif Palestine Vaincra est aujourd’hui dissous mais le combat continue puisque nous irons prochainement nous défendre au Conseil d’État. Le Collectif Palestine Vaincra invite tous ses soutiens à organiser des actions et rassemblements dans les jours à venir ! Nous ne céderons pas ! », indiquent encore ses membres dans ce communiqué.

Le collectif Palestine Vaincra

La charte de ce groupuscule est un ramassis de propos racistes à l’encontre d’Israël, avec des appels au boycott, ce qui est totalement interdit. Il revendique le droit au retour des Arabes vivant actuellement dans des camps de réfugiés 74 ans après leur départ des territoires conquis par Israël. Ce sont les seules personnes au monde qui 74 ans après leur départ ont reçu chaque année près de 3 milliards de dollars par an soit près de 250 milliards de dollars et qui veulent en plus de cela être indemnisés, alors qu’ils n’avaient aucun droit légal.

LIRE  “Le monde obéit à Israël, nous non” (PM malaisien)

JForum

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop