Le covid 19 en Terre sainte : présent et avenir

0
227

Le nombre de personnes infectées par la corona en Israël approche les 100.000 et le nombre de décès est passé à 781 après que 53 ont été ajoutés en raison d’une erreur dans la collecte de données. Le cabinet du corona discutera demain des restrictions sur les fêtes de Tichri, y compris une fermeture globale des sites publics et une interdiction de s’éloigner de chez soi de plus d’un demi-kilomètre. Des chercheurs de l’Université de Californie ont découvert un schéma ordonné de symptômes récurrents chez les patients Corona.

Prof. Itamar Grotto, directeur général adjoint du ministère de la Santé :

« À ce stade, nous ne recommandons pas une fermeture pendant les fêtes, mais nous préparons un tel scénario à titre de plan d’urgence. Même s’il y a une fermeture pendant les fêtes de Tichri, cela ne ressemblera pas à celle pratiquée pour le Pessa’h dernier.

« Notre situation est aujourd’hui stable, mais nous ne sommes pas en mesure de changer la situation en raison du non-respect des lignes directrices.

« Nous recommandons de ne pas aller à Ouman, cela peut conduire à la fermeture globale. Il est très difficile de garder les lignes directrices là-bas.

« Notre objectif est d’augmenter les offices en plein air. Il y a une tendance à l’amélioration dans les villes orthodoxes. Ceux qui ne sont pas testés mettent en danger le public. »

Yair Kraus, correspondant de la santé de Makor Rishon : «Il semble que nous nous dirigeons vers une aggravation significative de la situation du corona dans le pays. Les chercheurs israéliens estiment d’après les résultats que l’épidémie se développe ici. Près de soixante patients âgés de corona sont décédés récemment en Israël sans avoir été signalés comme atteints par ce virus. C’est un échec qui préoccupe grandement le système de santé. »

LIRE  Profanations de cimetières : une blessure alsacienne

Pour sa part, le responsable de la lutte contre le corona, Pr Gamzou, a déclaré : « Si le seuil de nouvelles infections par jour jusqu’aux fêtes n’arrive pas à 600/700 par jour, nous opterons pour des restrictions importantes et étendues. »

Sur les cas latents : « Pour chaque infection détectée – il y a 2-3 cas non déclarés… Ceci est vrai pour l’ensemble de la population, et pas seulement pour la population orthodoxe. »

Quant à Dany Yatom, ancien chef du Mossad, il s’est exprimé à l’égard des voyages à Ouman : « Partir pour les fêtes par dizaines de milliers d’orthodoxes à Ouman = c’est la mort après les fêtes de centaines de grands-parents en Israël… »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire