Le député Aboutboul met la Knesseth mal à l’aise avec un billet ancien de 200 sh !

0
518

Ce soir, avec l’adoption du projet de loi sur l’enrôlement en première lecture, les membres de la Knesset se sont exprimés. Le député Moshe Aboutboul a surpris l’assemblée plénière lorsqu’il a présenté un billet (ancien) de 200 NIS et a lu ce qui y était écrit à partir des paroles de feu le président Zalman Shazar, concernant l’importance et la valeur de l’étude de la Tora.

Be’hadré ‘Harédim – Ari Kalman

Au cours de la discussion sur le projet de loi, le député Moshe Aboutboul a embarrassé le gouvernement en lisant les paroles de feu le président Zalman Shazar qui figurent sur le billet ancien de 200 sh. Des choses qui traitent de la valeur de l’étude de la Tora.

Le député Aboutboul a cité le défunt président disant : « Nous intéressés par la nation hébraïque, la nation qui connaissait la loi du « et tu l’as enseingé à tes fils » depuis le début de son ascension sur la scène historique. Et cette nation savait même dans ses années sombres se consacrer à l’étudaction de ses enfants. Et même à l’époque de rabbi Shimon ben Shetah, quand elle se rassemblait de la diaspora pour se rendre en Eretz Yisrael, elle savait comment asseoir les enseignants pour les jeunes dans chaque ville et chaque village, dans chaque provience et dans chaque pays, et a déterminé que chaque ville qui n’enseigne pas aux enfants ne peut avoir le statut de ville. »

Le président écrivit en outre : « Et même dans l’obscurité que connaissaient toutes ses communautés, elle a su imposer à chaque communauté de faire venir des instituteurs aux frais de tous ses habitants. »

LIRE  Les descendants de survivants de la Shoah se réuniront pour la première fois

Le député Abutbul a conclu son discours : « Ce ne sont pas des citations de rabbins, que vous n’avez plus envie d’entendre, mais les paroles de votre propre président sioniste qui dit que sans la Tora, il n’y a pas d’avenir pour l’État. Dommage, vous aviez le droit de participer à la tenue des étudiants de la Tora, voulez-vous arrêter ? Vous serez perdants. Vous ne devriez pas jouer avec les adeptes de la Tora. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire