Le député Ciotti : “Pourquoi Macron n’a-t-il toujours pas apporté son soutien à Israël bombardé ?”

5
170

Le député LR des Alpes-maritimes Eric Ciotti s’interroge ce mercredi sur l’absence de soutien du président Macron à Israël qui fait face à des centaines de tirs de roquettes et à des émeutes antijuives dans le pays.

“850 roquettes tirées sur Israël, 5 civils tués. Les terroristes islamistes du Hamas tuent. La France doit condamner avec fermeté cette attaque contre nos alliés. Attaquer Israel c’est attaquer la démocratie !”, a déclaré le député sur les réseaux sociaux.

“Pourquoi Emmanuel Macron n’a t il toujours pas apporté son soutien à Israël sous les bombes des terroristes islamistes du Hamas?”, a-t-il ajouté.

La France, bien que condamnant les tirs de roquettes sur Israël, refuse d’affirmer qu’Israël a le droit de se défendre comme l’Allemagne l’a fait, et appelle l’armée israélienne à faire “un usage proportionné de la force”.

La présidente du Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, a apporté son soutien à Israël

La Rédaction Le Monde Juif .info

LIRE  Football, soupçons de terrorisme, investissements... : quel avenir pour la relation France-Qatar ?

5 Commentaires

  1. J’approuve la France : 850 roquettes / 7000000 hab. X 1000000 = Israel doit lancer 121 roquettes sur les hab. de Gaza.

  2. Pourquoi Macron n’a-t-il toujours pas apporté son soutien à Israël bombardé ?

    Eh bien c’est très simple: on se trouve à 1 an des présidentielles et par conséquent notre président ne va pas prendre le risque de s’aliéner quelque chose comme 15 à 20% de la population française, au profit de moins de 1% de cette même population.

    Chose dont le député Ciotti a, lui aussi, tout à fait conscience …

    • Ah bon, tout fonctionne en fonction des intérêts ? Personne ne pense plus à des grands principes, des idéaux, des idées… Triste génération.

      • Les politiques, avoir des principes, des idéaux ? Ont-ils seulement le début de moralité nécessaire qui le leur permettrait ?

  3. La voici!

    L’Élysée prend position. Emmanuel Macron, qui s’est entretenu ce jeudi avec le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, a « fermement condamné les tirs revendiqués par le Hamas et d’autres groupes terroristes » qui mettent « en grave danger la population de Tel Aviv » et nuisent « à la sécurité de l’État d’Israël », a indiqué la présidence dans un communiqué.

Laisser un commentaire