Le dernier rapport sur l’antisémitisme du Ministère de la Diaspora et de la lutte contre l’antisémitisme

0
50

Le dernier rapport sur l’antisémitisme du Ministère de la Diaspora et de la lutte contre l’antisémitisme : וne augmentation de 214 % du nombre d’incidents antisémites à New York. La police de Montréal a enregistré jusqu’à présent 48 signalements de crimes haineux. Depuis le début de la guerre, près de 1 100 incidents antisémites ont été recensés en France. Une augmentation de 818% du nombre de signalements d’événements antisémites aux Pays-Bas.

Illustration : caricature de Yoni en cette veille de Chabbath ‘Hayé Sara, montrant justement ce phénomène.

Une étude réalisée par l’organisation ISGAP (The Institute for the Study of Global Antisemitism and Policy), en collaboration avec le CNRI dans le cadre du projet « Follow The Money », prouve que les financements étrangers accordés aux universités américaines, notamment en provenance de pays à régime autocratique, (une partie importante d’entre eux viennent du Moyen-Orient, avec un accent sur le Qatar), a un effet direct sur l’augmentation de l’ampleur de l’antisémitisme et l’érosion des valeurs démocratiques dans les établissements d’enseignement supérieur aux États-Unis.

La police de New York a rapporté (8.11) qu’en octobre il y avait eu une augmentation de 214% du nombre d’incidents antisémites dans la ville, sur fond de guerre. La plupart des incidents concernaient des graffitis ou un harcèlement violent contre des Juifs.

Canada:
La police locale enquête sur des soupçons d’avoir lancé des cocktails Molotov contre la synagogue juive et le centre communautaire de Dollard-des-Ormeaux, en banlieue de Montréal, dans la nuit de lundi à mardi (7h11). Il convient de noter qu’à la suite de l’incident, il n’y a eu aucun blessé et des dégâts mineurs ont été causés à la porte d’entrée de la synagogue. Aussi, il faut souligner que la police de Montréal a enregistré jusqu’à présent 48 signalements de crimes haineux contre la communauté juive depuis le début de la guerre.

France:
Le ministre français de l’Intérieur a informé (7.11) que depuis le début de la guerre, près de 1100 incidents antisémites ont été enregistrés dans le pays, soit le double par rapport à l’ensemble de l’année 2022. Dans le contexte de ces affaires, 490 arrestations ont eu lieu jusqu’à présent, parmi lesquelles environ 120 étrangers ont été arrêtés. Il convient de noter qu’une quinzaine d’étrangers arrêtés sont en attente d’expulsion, trois ont déjà été expulsés et d’autres ont perdu leur permis de séjour.

Allemagne:
Un rapport de l’Institut Antonio Amadeu, publié mardi (7.11), indique une augmentation significative du niveau d’antisémitisme en Allemagne depuis le début de la guerre : 5,7% des Allemands ont des attitudes antisémites, trois Le rapport indique également un certain succès dans les tentatives des éléments locaux d’extrême droite de promouvoir un récit appelant à la libération de l’Allemagne du « joug historique de l’Holocauste » et que la gauche progressiste est plus évidente qu’avant dans sa volonté d’accepter l’antisémitisme « anti-israélien » comme légitime.

Pays-Bas:
L’organisation CIDI a signalé (9.11) une augmentation de 818% du nombre de signalements d’événements antisémites aux Pays-Bas depuis le début de la guerre, par rapport à la moyenne mensuelle enregistrée au cours des trois dernières années. Les auteurs du rapport ont déclaré qu’au-delà de l’augmentation du nombre d’événements antisémites, les types d’événements sont également plus diversifiés et incluent des événements dans les écoles et les universités, qui sont influencés, entre autres, par les discours de haine et les théories du complot. qui sont courants sur les réseaux sociaux. D’autres types d’événements notables sont la profanation de mezouza et la pulvérisation de croix gammées.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire