Le doyen des rabbins s’élève contre la décision de Lapid : « Quelle honte, quel déshonneur ! »

0
355

Le rav de la Vieille Ville et doyen des rabbins d’Israël, le rav Neventzal, s’oppose fermement à la décision du Premier ministre Lapid concernant la partie sud du Kotel et dans une lettre spéciale qu’il a adressée au rav du Kotel et aux habitants du quartier juif, il leur demande de tout faire pour lever l’interdiction d’introduire des cloisons sur l’esplanade sud du mur. « Quelle honte, quel déshonneur ! »

Be’hadré ‘Harédim – Moshé Weisberg
Le rav Avigdor Neventzal – Photo: Zeev Teller

Le rav de la Vieille Ville et doyen des rabbins d’Israël, le rav Avigdor Neventsal, s’oppose fermement à la décision du Premier ministre Yair Lapid de « dégeler » le contour du mur Occidental et d’interdire l’utilisation de cloisons de séparation dans ce site, qui a été placé sous le contrôle des courants réformistes et conservateurs qui opèrent à l’encontre de la Halakha.

Dans une lettre adressée au responsable rabbinique du Kotel et des lieux saints, le rav Chemouel Rabinowitz, à Mordechaï Eliav, Directeur du Fonds du Patrimoine du Mur Occidental, et Herzl Ben Ari, Directeur de la Société pour le Développement du Quartier Juif, le rav Neventzal écrit : « Le sud du Kotel doit comprendre une séparation entre hommes et femmes, et suivre les lois de sainteté conformément à la Halakha. »

« Inutile de dire, écrit le rav, que c’est une décision contraire à la Halakha, et que tout doit être fait pour l’annuler, et d’autant plus lorsque ces groupes qui œuvrent contre la Halakha cherchent constamment à entrer sur la partie réservée aux femmes au mur occidental et s’y comportent contrairement à la tradition et à l’héritage d’Israël, tout en portant atteinte aux lieux saints d’Israël et aux fidèles, et en profanant l’endroit.

LIRE  Ne les laissons pas nous gâcher la fête

« Et maintenant, ils ont élargi leurs méfaits lorsqu’ils cherchent à empêcher ceux qui suivent la loi de prier selon la religion de Moché et d’Israël du côté sud du mur occidental. Malheur à cette honte, malheur à ce déshonneur. »

Rabbi Neventsal conclut sa lettre et demande de tout faire dans les voies de douceur : « Bien sûr, tout doit être fait avec raison, sagesse et paroles de douceur et non avec violence, Ses voies sont les voies de tranquillité, et tous Ses chemins sont paix. »

Pour rappel, selon le rapport de Kobi Nachshoni dans ‘Wint’, dans un document signé la semaine dernière par un représentant du bureau du Premier ministre, il demande d’affiner les procédures interdisant l’utilisation de cloisons sur la place, et d’empêcher l’entrée des cloisons déjà à l’entrée du site, même dans le cas où l’usage de la force par la police est nécessaire.

Le parti Noam a tenu une prière sur la place sud avec des cloisons entre les hommes et les femmes, « Face à la tentative illégale de Lapid d’empêcher la prière proprement au Mur occidental – nous viendrons tous prier ce soir sur la place sud, avec une cloison, correctement ! » C’était écrit dans la déclaration du parti.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire