Le fils de l’ancien président syrien s’est engagé à retrouver les restes d’Eli Cohen !

0
178


Le Mossad a fait appel au fils de l’ancien président syrien pour retrouver les restes du célèbre espion Eli Cohen, a rapporté dimanche le site d’informations néo-zélandais Newshub.

Il y a deux ans, les services de renseignement de la Nouvelle-Zélande, le NZSIS, et le Mossad ont contacté Khalid al-Hafez, le fils d’Amin al-Hafez, l’homme qui était président de la Syrie lors de l’exécution d’Eli Cohen.

Le 23 février 1966, il est renversé par l’aile pro-soviétique du parti Baas, faction dirigée par Salah Jedid. La faction menée par Jedid était régionaliste, leur but étant la formation d’une « Grande Syrie », alors que la faction d’Hafez était panarabe et nationaliste.

Le coup d’État mené par Jedid a été activement soutenu par des religieux, en particulier par des religieux druzes et alaouites.

Après le coup d’État, al-Hafez est contraint à l’exil, il se réfugie alors à Auckland.
Kalid, son fils, a déclaré au journal NewHub: « Je coopérais avec les services secrets de Nouvelle-Zélande dans le cadre d’une mission avec le Mossad pour les aider à retrouver, ou plutôt pour tenter de retrouver, les restes de l’espion israélien Eli Cohen. Je ne vais pas le faire pour l’argent, je ne vais  pas le faire pour le Mossad, je vais le faire pour la femme et les enfants d’Eli Cohen ».

Source Koide9enisrael

NDLR : Il est question toutefois d’un petit paiement d’un million de dollars pour rendre ce service…

LIRE  Israël: Gantz compare Netanyahou à Erdogan

Aucun commentaires

Laisser un commentaire