Le gouvernement s’est plié : la plantation dans le Néguev a été arrêtée

0
164

La tempête de la plantation dans le Néguev s’est calmée : après les menaces de Ra’am de voter contre le gouvernement, ce qui menaçaient l’intégrité de la coalition, le ministre Meir Cohen, chargé de réglementer l’implantation bédouine dans le Néguev, est parvenu à un compromis dans lequel les plantations seront suspendues et les parties se réunissent pour des négociations rapides | Député Ben Gvir : « Le gouvernement de Bennett obscurcit la goutte de lumière laissée aux Juifs du Néguev ».

Be’hadré ‘Harédim – Meir Gilboa

Les menaces de Ra’am contre l’intégrité de la coalition à la suite des plantations dans le Néguev ont eu effet. Ben Caspit publie dans Maariv.

Le ministre Cohen a déclaré : « Après des années durant lesquelles la situation dans le Néguev a été négligée et l’on a évité de prendre des décisions concernant la question de la colonisation bédouine dans le sud, le gouvernement actuel vise à établir de nouvelles colonies dans la diaspora bédouine et à organiser la colonisation, en discutant avec les dirigeants bédouins locaux, et surtout – tout en maintenant la souveraineté de l’État. » Certains diront qu’il s’agit surtout d’une démission totale…

Cohen a ajouté : « J’exhorte tous les politiciens, de tous bords, à prendre leurs responsabilités – à ne pas allumer le feu de la controverse et à ne pas mettre de bâtons dans les roues de la réglementation. Le gouvernement s’est engagé à résoudre les problèmes liés à la société bédouine dans le Néguev et c’est de cela que je traite. La responsabilité et donc doit être réarrangée en ce qui concerne la question de la plantation. »

LIRE  Les premiers signes d'un changement...

Le président de Otsma yehoudit, Ben Gvir, en réponse au repli du gouvernement dans le Néguev : « Le gouvernement Bennett assombrit la goutte de lumière laissée aux Juifs du Néguev. Le drapeau blanc a été brandi par l’État face aux émeutiers ».

Suite au compromis controversé du ministre Meir Cohen, chargé de réglementer les questions avec les Bédouins, les plantations dans le Néguev seront suspendues et les parties se réuniront pour des négociations accélérées, le groupe Hakav haadom (la ligne rouge) a déclaré : « Aujourd’hui, le drapeau israélien a été mis en berne. Les valeurs fondamentales de l’État d’Israël ont été incluses dans les négociations. Le drapeau, le sionisme, la langue, le judaïsme et le caractère de l’État ont été mis en négociation. Un gouvernement qui est incapable de protéger le Néguev, est incapable de nous protéger et n’a pas le droit d’exister. Mardi prochain, nous continuerons la lutte contre ce gouvernement et nous irons ensemble à 100 intersections et ponts à travers le pays pour en dire assez au gouvernement, assez avec cet abandon. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire