Le gouverneur de Floride : « L’ouragan Ian a atteint son apogée »

0
101

L’ouragan Ian frappe la côte sud-ouest de la Floride avec des vents qui ont culminé à une vitesse d’environ 240 km/h, provoquant d’importantes inondations.

JDN

L’ouragan « Ian » a frappé la Floride hier soir (mardi) avec une grande force lorsqu’il a atteint la côte des États-Unis en catégorie 4. Actuellement, la tempête s’est légèrement affaiblie et est désormais classée comme un ouragan de catégorie 2. Jusqu’à présent, aucune victime n’a été signalée, mais les opérations de sauvetage n’ont pas encore commencé, il est donc difficile de savoir s’il y a des victimes et combien.

Plus de 2,5 millions d’habitants ont dû évacuer leurs maisons avant que la tempête n’arrive dans le pays, mais beaucoup n’ont pas obéi à l’ordre des autorités, qui préviennent de conséquences « catastrophiques ». Près de deux millions de personnes sont privées d’électricité en raison de l’impact de la tempête.

Dans les zones côtières où la tempête a frappé au début de son parcours, principalement autour des villes de Fort Myers et de Naples, des vagues atteignant 4 mètres de haut ont été enregistrées. Toutes les zones de la côte ouest-sud souffrent maintenant de graves inondations et les pluies qui continuent de tomber font monter le niveau de l’eau.

« Ce sera une journée très dure, deux jours », a déclaré hier soir le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, exhortant les habitants qui n’ont pas encore fui la région à rester chez eux jusqu’à ce que la tempête passe. Le gouverneur a même déclaré qu’un nombre indéterminé de personnes avaient été abandonnées dans des zones à haut risque, après avoir refusé l’appel à évacuer.

LIRE  Petit mais intéressant conflit politique local : l'acte de résistance du maire de Jérusalem

DeSantis a annoncé qu’il avait demandé au président américain Joe Biden de déclarer la Floride zone sinistrée fédérale. La signification pratique de cette déclaration est le transfert d’une importante aide d’urgence du gouvernement américain à la Floride. Le gouverneur a annoncé qu’au moins 26 États américains ont déjà envoyé de l’aide.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire