Le haut responsable iranien descendu par Israël prévoyait de tuer l’émissaire ‘Habad à Bakou

0
219

L’officier des gardiens de la révolution tué cette semaine à Téhéran a planifié des assassinats contre des Israéliens et des Juifs du monde entier.

Le colonel Hassan Siad Khodai, officier des gardiens de la révolution tué cette semaine à Téhéran, a planifié des opérations d’assassinat contre des Israéliens et des Juifs dans le monde entier.

Selon un rapport du site Ynet, parmi les opérations au cours desquelles ce haut responsable de l’unité 840, figurait également une tentative d’assassinat de l’émissaire Habad à Bakou; rav Shneur Segal (notre photo).

Cela s’est produit il y a 12 ans, en janvier 2012, lorsque trois citoyens azerbaïdjanais, qui avaient été en contact avec les services de renseignement iraniens, étaient censés frapper des cibles juives israéliennes, assistées par l’ambassadeur d’Israël dans la capitale Bakou à l’époque, Michael Lotem.

Il fut alors dévoilé qu’il était estimé qu’ils devaient recevoir 150 000 dollars en échange de la mission de liquidation.

Les médias locaux ont rapporté à l’époque que les détenus prévoyaient également d’assassiner un rabbin et un enseignant de l’école ‘Habad Or Avner de Bakou, en représailles à l’assassinat de scientifiques nucléaires iraniens quelques années auparavant. L’un d’eux a reçu des services de renseignement iraniens un fusil de sniper, des pistolets et des engins explosifs destinés à mener l’attaque.

L’officier Hodai, 50 ans, a été abattu dans l’est de Téhéran alors qu’il était assis dans sa voiture dans une ruelle près de chez lui dimanche après-midi dernier. Il a été rapporté que deux hommes armés qui conduisaient une moto lui ont tiré dessus à cinq reprises avant d’entrer sur le parking de sa maison dans l’est de Téhéran.

LIRE  Le nouveau char Merkava d’Israël : encore plus efficace !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire