Le Hezbollah prépare les enfants de 4 ans à la terreur-suicide

0
209
  • Le groupe scout de l’Imam Al-Mahdi compte 45 000 membres – garçons et filles
  • Les jeunes recrues SONT préparées à partir de quatre ans pour devenir des partisans du Hezbollah
  • L’année dernière, le Hezbollah a été ajouté «dans son intégralité» à la liste des organisations terroristes

Le mouvement scout international examine si une branche au Liban forme des jeunes à devenir des terroristes islamiques, selon ce que peut révéler The Mail de dimanche.

Les Scouts de l’Imam Al-Mahdi, qui compte 45 000 membres – garçons et filles – est officiellement reconnu par le Mouvement Mondial du Scoutisme, dont la mission est «d’aider à construire un monde meilleur».

Le groupe libanais utilise le célèbre logo de fleur de lis adopté par Lord Baden-Powell, l’officier de l’armée britannique qui a fondé le mouvement scout en 1908, et les membres portent ses uniformes et foulards traditionnels.

Mais le groupe Al-Mahdi est en réalité l’aile de la jeunesse du Hezbollah, l’un des groupes terroristes les plus redoutés au monde, accusé de massacre et d’attentats-suicides en Israël, au Liban et dans certaines parties de la Syrie.

Le mouvement scout cherche à savoir si une branche au Liban forme des jeunes à devenir des terroristes islamiques. Sur la photo: des membres de l'Imam Al-Mahdi avec un combattant du Hezbollah (visage masqué) dans une image sur Facebook

Le mouvement scout cherche à savoir si une branche au Liban forme des jeunes à devenir des terroristes islamiques. Sur la photo: des membres de l’Imam Al-Mahdi avec un combattant du Hezbollah (visage masqué) dans une image sur Facebook

L’année dernière, le gouvernement britannique a ajouté le Hezbollah «dans son intégralité» à sa liste d’organisations terroristes interdites. La liste ne comprenait auparavant que sa branche militaire.

LIRE  La brith mila et la che’hita désormais protégées par la législation internationale

Ce journal peut révéler que les jeunes recrues des éclaireurs d’Al-Mahdi sont préparées dès l’âge de quatre ans pour devenir des partisans et des combattants du Hezbollah, qui est soutenu par des fonds et des armes iraniennes.

Les scouts ont fourni des “ gardes d’honneur ” lors des funérailles de terroristes connus du Hezbollah, tandis que d’autres membres ont été photographiés posant avec des combattants armés, portant des uniformes militaires et des bandeaux avec des slogans anti-israéliens tels que “ Jérusalem – nous arrivons!

Cependant, les Scouts d’Al-Mahdi continuent d’être un membre officiel de la Fédération Libanaise du Scoutisme et du Mouvement Mondial du Scoutisme, qui est défendu par l’explorateur britannique et personnalité de la télévision Bear Grylls, chef scout de l’Association Scout britannique.

Le groupe a précédemment démenti des informations selon lesquelles des scouts plus âgés recevaient une formation militaire avec des armes, mais il a admis que bon nombre de ses membres adolescents continuent à devenir des combattants du Hezbollah, qui mène une guérilla contre Israël depuis des décennies et se bat désormais aux côtés du régime brutal d’Assad en Syrie.

Des sources du renseignement affirment que plus de 200 anciens membres des éclaireurs d’Al-Mahdi sont morts en combattant contre Israël et dans la guerre civile en Syrie.

La page Facebook du groupe scout a promu cette semaine un calendrier 2020 avec une photo du chef du Hezbollah Hassan Nasrallah, qui s’est engagé le mois dernier à orchestrer des attaques contre des cibles occidentales pour se venger de l’élimination de Qasem Soleimani, le commandant militaire iranien décédé dans une attaque de drone américain.

LIRE  La nouvelle vague de manifestations arabes

Le groupe a également publié des images de jeunes scouts louveteaux pointant vers Israël avec des slogans promouvant la soi-disant «résistance» du Hezbollah à “l’occupation des territoires” palestiniens.

L’adhésion au groupe Al-Mahdi est limitée aux jeunes musulmans chiites du cœur du Hezbollah au sud du Liban, à Beyrouth et dans la vallée de la Beqaa.

Hier soir, l’Organisation mondiale du mouvement scout (OMMS) a annoncé qu’elle avait lancé une enquête sur les conclusions de ce journal.

Le porte-parole David Venn a déclaré: «L’OMMS désapprouve toutes les pratiques qui abusent du programme scout pour impliquer les enfants et les jeunes dans le recrutement politique ou dans l’utilisation du programme scout pour l’affiliation à un parti politique.

La Conférence Mondiale du Scoutisme, l’organe directeur du mouvement international du scoutisme, devrait se réunir en Égypte plus tard cette année, où les délégués pourraient envisager l’avenir des Scouts d’Al-Mahdi et de la Fédération Libanaise du Scoutisme.

Lors d’une conférence en 1999, les délégués ont voté l’interdiction et l’exclusion de l’Iran du Scoutisme mondial. 

dailymail.co.uk

Adaptation : Marc Brzustowski

Aucun commentaires

Laisser un commentaire