Le « journaliste » l’admet : « Voici pourquoi j’oeuvre contre les orthodoxes »

1
308

L’avocat sioniste religieux, député, Sim’ha Rotman, témoigne: « J’ai entendu Uri Misgav admettre lui-même : «Les orthodoxes doivent payer le prix parce qu’ils soutiennent Netanyahou»

Kol Réga’

Le Comité des exceptions : Le journaliste qui a mené une fausse enquête sur le sujet et qui, à la suite de ses publications dans Haaretz, a également rejoint Channel 12 dans la campagne méprisable et fausse, est Uri Misgav, l’un des plus grands opposants de Netanyahou dans les médias israéliens.

Ce matin (dimanche), dans un entretien avec 103FM, le candidat du parti « Hatsionouth hadatith » à la Knesset, l’avocat Sim’ha Rotman, a révélé les aveux de Misgav concernant ses véritables motivations dans ses enquêtes faussées contre les orthodoxes.

« Cette enquête d’Uri Misgav sert un certain côté politique dans l’élection. Beaucoup de gens ont haussé les sourcils, disons qu’il y a des échecs, qu’est-ce que cela a à voir avec les orthodoxes? Tous les reporters des transports et de l’aviation sont venus et dit que nous voyons les chiffres : il n’y a strictement rien à dire, tout est correct», a déclaré Rothman.

« J’ai entendu l’homme des médias Yishai Lapidot parler à Uri Misgav après une interview conjointe, et il (Misgav) lui a dit explicitement: « Les orthodoxes doivent payer le prix aprce qu’ils soutiennent Netanyahou… J’ai enfin compris les règles du jeu : nous avons à faire à une bataille sur l’identité juive de l’État, et les orthodoxes ne sont qu’un élément dans ce jeu, dont le grand objectif est de renverser Netanyahou.  »

Rothman a révélé le dialogue entre lui et Misgav après avoir entendu les choses. « Je lui ai demandé : « Avez-vous conscience de la gravité de ce que vous dites ? Parce que les orthodoxes soutiennent Netanyahou, vous les calomniez ? « Il a ignoré ma question et n’y a pas répondu… »

LIRE  B’Tselem et l’AFP : la Cisjordanie bientôt coupée en deux par Israël

« Cette enquête est une propagande antisémite », a conclu Rothman.

1 Commentaire

Laisser un commentaire